Guide d'achat pour les compresseurs à air : quel type de compresseur choisir ?

choisir compresseur air

Un compresseur à air est essentiel pour certaines professions comme les mécaniciens ou les peintres, mais il peut être également indispensable pour de gros travaux dans une maison, ou tout simplement pour vous aider à gonfler les pneus de votre voiture. Du modèle portatif à la machine bicylindre, il en existe pour tous les goûts et les usages. Suivez notre guide d'achat pour choisir le compresseur à air adapté à vos besoins.

 

Les différents composants du compresseur

Le principe d'un compresseur à air est simple : le moteur actionne un cylindre de compression dont le travail est de comprimer l'air dans la cuve à la pression désirée. Une fois qu'elle est atteinte, le moteur s'arrête. Vous pouvez alors utiliser votre engin pour vos travaux, qu'il s'agisse de gonfler des pneus ou de peindre un mur. Lorsque la pression diminue au-dessous d'un certain niveau, le moteur se remet en marche et le cycle reprend.

Les éléments de sécurité de votre compresseur

Les éléments de sécurité de votre compresseur

Pour empêcher toute surpression et contrôler ladite pression, votre compresseur à air est équipé de plusieurs éléments de contrôle et de sécurité :

  • Le manomètre vous indique, à l'aide d'une aiguille ou d'un écran digital, la pression à l'intérieur de la cuve.
  • Le régulateur de pression, souvent installé à côté du manomètre, vous permet d'indiquer au moteur la pression à atteindre dans la cuve et l'empêche de monter plus haut. Il s'agit le plus souvent d'une simple molette graduée.
  • Le pressostat permet de relancer le moteur automatiquement lorsque la pression dans la cuve est trop basse. Vous pouvez le modifier sur certains modèles, bien que le réglage d'usine (6 bars le plus souvent) soit généralement suffisant. Il est installé de série sur tous les compresseurs récents.
  • La soupape de sécurité est un organe de sécurité permettant de réduire rapidement la pression à l'intérieur de la cuve en cas de défaut du régulateur ou du pressostat.

 

Les différents types de compresseurs à air

Il existe différents types de compresseurs à air, ainsi qu'une grande diversité d'utilisations.

Le compresseur coaxial

Dans un compresseur à air coaxial, la tête de compression, qui comprime l'air dans la cuve, est entraînée directement par le moteur, sans utiliser de courroie. Cette méthode de compression produit de l'air comprimé bien plus rapidement, nécessite peu d'entretien et est plus économique. Elle convient donc mieux pour un usage occasionnel et de courte durée.

Compresseur coaxial

Les éléments de sécurité de votre compresseur

Le compresseur à courroie

À l'inverse du précédent, un compresseur à air à courroie, modèle le plus répandu, est composé d'une courroie de transmission entre le moteur et la tête de compression. Cette technologie est plus aisée à réparer et offre une durabilité bien plus élevée. En effet, les pièces chauffent beaucoup moins puisqu'elles ne sont pas directement en contact, et courent donc moins le risque de casser.

Compresseur à courroie

Le compresseur portatif

Le compresseur portatif

Pour les petits travaux comme gonfler des pneus, agrafer ou nettoyer à l'air, un compresseur portatif est tout indiqué. Comme son nom l'indique, vous pouvez le transporter à la main partout où vous allez grâce à une toute petite cuve et un moteur compact. Certains modèles fonctionnent même sur batterie ou se branchent sur un allume-cigare, vous permettant de les utiliser en toutes conditions.

Compresseur portable

Le compresseur sans huile

Un compresseur à air sans huile est composé de pièces en Teflon naturellement lubrifiées, notamment la tête de compression, ce qui vous épargne la lourde tâche de le remplir régulièrement d'huile moteur pour assurer son bon fonctionnement. Le plus souvent portatif, il est surtout indiqué pour un usage occasionnel et non prolongé.

Le compresseur vertical

Le compresseur vertical

Le compresseur à air vertical a pour principal avantage de vous faire gagner de la place dans votre garage ou votre abri de jardin. Comme son nom l'indique, sa cuve est à la verticale, et non à l'horizontale, et le moteur et les éléments de contrôle sont positionnés au-dessus. Ce modèle, venant en toutes tailles, est indiqué si vous avez un espace de rangement limité.

Le compresseur à vis

Le système de compression à vis est composé de deux pièces tournant en sens opposé l'une contre l'autre, comprimant ainsi l'air dans la cuve. Le modèle le plus courant est dit à injection de liquide : un liquide de refroidissement, le plus souvent de l'huile, circule dans la chambre de compression dans laquelle il est mélangé à l'air. Un séparateur permet de libérer l'air et de l'injecter dans la cuve, tout en empêchant tout retour vers l'extérieur.

 

Dans quelle situation utiliser un compresseur à air ?

Le gonflage et le soufflage

Le gonflage et le soufflage

Pour gonfler les pneus de votre voiture ou utiliser une soufflette, un petit compresseur portatif comme ce modèle de la marque Prodif suffira amplement. Doté d'une cuve de 6 litres, d'un moteur de 1,5 CV et d'une pression de 8 bars, il vous permettra d'effectuer aisément toutes sortes de petits travaux occasionnels.

L'agrafage et le cloutage

L'agrafage et le cloutage

L'agrafage et le cloutage exigent un modèle plus puissant, pouvant fonctionner sur une durée plus longue. Ce compresseur Prodif coaxial monocylindre vous permettra d'effectuer aisément ce genre de travaux avec sa cuve de 50 litres, son moteur de 2 chevaux et sa pression de 8 bars. Il vous offrira le souffle suffisant pour mener à bien toutes vos tâches de rénovation.

La peinture sur grande surface

La peinture sur grande surface

Le compresseur à air peut vous faciliter grandement la vie si vous avez à peindre de grandes surfaces, comme un appartement ou une maison. Cela nécessitera toutefois un engin puissant et pouvant fonctionner sur de longues périodes sans problème. Il vous faudra alors une cuve d'environ 100 à 150 litres, comme ce modèle du constructeur Profor. Sa taille et son moteur de 3 chevaux lui permettent de délivrer un débit d'air de près de 310 litres / minutes à une pression de 9 bars. Vous pouvez par ailleurs le déplacer aisément grâce à ses roues.

Le sablage

Le sablage

Pour nettoyer ou décaper de grandes surfaces, rien ne vaut le sablage. Cette technique nécessitera l'utilisation d'un compresseur à air pour alimenter votre sableuse, et celui-ci devra être puissant. Une cuve d'au moins 150 litres et un moteur de plus de 3 chevaux seront nécessaires, et un compresseur à étages sera préférable, comme dans ce modèle de chez Profor, pour vous fournir un débit d'air continu.

 

Quel type de compresseur pour quelle situation ?

Compresseur pour utilisation occasionnelle

Compresseur pour utilisation occasionnelle

Si vous n'avez besoin d'un compresseur à air que pour des utilisations ponctuelles, comme gonfler vos pneus ou utiliser un pistolet à peinture, un modèle portatif vous suffira amplement. Avec une cuve d'environ 20 litres et un moteur de 1,5 CV délivrant une pression de 8 bars en moyenne, vous pourrez accomplir tous ces travaux sans aucun problème. Vous pouvez par ailleurs investir dans un modèle sans huile, plus onéreux mais nécessitant beaucoup moins d'entretien.

Compresseur pour utilisation régulière

Pour les travaux plus réguliers et plus longs, si vous construisez ou rénovez votre maison par exemple, vous aurez besoin d'un compresseur à air possédant une cuve d'une plus grande contenance et un débit d'air important vous permettant de travailler rapidement et efficacement. Un moteur monocylindre de 3 chevaux et une cuve d'environ 150 litres délivrant un débit de 230 à 310 L/min vous conviendront parfaitement. Enfin, un compresseur couplé avec un enrouleur de tuyau automatique mural vous offrira un gain de place dans votre atelier.

Compresseur pour utilisation professionnelle

Compresseur pour utilisation professionnelle

Vous êtes mécanicien, peintre ou toute autre profession nécessitant un compresseur à air ? Vous feriez bien d'investir dans un modèle puissant pouvant supporter régulièrement de grandes périodes d'utilisation. Il devra tout d'abord posséder une grande cuve, au moins 200 litres, pour avoir suffisamment de réserve, aidée par un moteur bicylindre d'au moins 5 chevaux, pour délivrer un débit d'air minimum de 400 L/min, permettant un travail efficace. Enfin, préférez un groupe de compression à étages, vous garantissant un débit continu quelle que soit l'intensité de l'usage.

Compresseur à courroie tri-cylindre 200L 5.5cv PROFOR

 

Les différents critères pour choisir votre compresseur à air

La pression

La pression

Exprimée en bars, la pression désigne la force fournie par l'air en sortant du compresseur. Chacun des outils que vous pouvez y fixer nécessite une pression minimale à respecter pour fonctionner correctement. Ajoutez-y deux ou trois bars lorsque vous choisissez votre engin, afin d'être confortable et de pouvoir brancher un outil secondaire si besoin.

Le débit d'air

Le débit d'air est sans doute la donnée la plus importante à prendre en compte lorsque vous choisissez un compresseur. Exprimé en litres par minute ou en m³ par heure, il s'agit tout simplement du volume d'air que l'engin restituera sur une période donnée. Il est directement corrélé à la puissance du moteur et à la taille de la cuve. Plus les travaux que vous devrez entreprendre seront intenses, plus le débit d'air devra être important. Vérifiez bien les prérequis des accessoires que vous souhaitez acquérir avant de choisir votre compresseur.

La puissance du moteur

Exprimée en chevaux, la puissance du moteur est moins importante, mais à prendre tout de même en considération. Plus votre compresseur aura un moteur puissant, plus vite sa cuve sera remplie, et plus son utilisation continue pourra être longue.

La puissance de démarrage

La puissance de démarrage

En fonction de la tension d’alimentation disponible et de l’application souhaitée, vous opterez pour un compresseur à moteur monophasé ou triphasé. Le moteur monophasé, adapté pour une utilisation domestique ou de bricolage, est recommandé pour une tension de 230V. Au-delà, privilégiez le moteur triphasé qui tolère une tension d’alimentation jusqu’à 600V, le plus souvent délivrée en milieu industriel et adaptée à une utilisation intensive et à des applications nécessitant une puissance plus élevée.

Le confort et l'ergonomie

Lorsque vous effectuez des travaux ou des réparations dans votre logement, la dernière chose que vous voulez c'est vous battre avec votre compresseur pour le faire fonctionner. Choisissez donc un modèle simple d'utilisation, mais prenez également en compte ses dimensions, pour ne pas devoir lui construire son propre abri à l'extérieur. Si vous avez peu de place pour le ranger, optez pour un modèle vertical, plus compact.

Sa mobilité

Sa mobilité

Les compresseurs équipés de roues peuvent être de toutes tailles, qu'il s'agisse d'un petit engin avec une cuve de 20 litres ou d'un mastodonte de 200 litres. Ces modèles vous permettent de travailler n'importe où, du moment que vous avez une alimentation électrique à proximité. Faites toutefois attention : la maniabilité de votre compresseur sera inversement proportionnelle à la taille de sa cuve, même avec l'aide des roues. Si vous n'en avez besoin que pour une utilisation très occasionnelle, vous pouvez opter pour un modèle portable sans cuve, bien plus pratique.

Les modèles fixes sont conseillés si vous souhaitez installer un circuit pneumatique dans votre atelier.

Le niveau sonore

La plupart des modèles de compresseurs sont aujourd'hui équipés de silencieux pour atténuer l'encombrement sonore. Ceux équipés d'un moteur thermique seront toutefois bruyants, quoi qu'il arrive. Pensez donc à vous protéger avec un casque anti-bruit lorsque vous l'utiliserez, et pensez également à prévenir votre entourage.

La taille de la cuve

La taille de la cuve de votre compresseur dépendra de l'intensité de son utilisation. Si vous voulez simplement gonfler les pneus de votre voiture, un simple modèle portatif de moins de 10L suffira amplement. Plus les travaux effectués demandent du temps et une utilisation prolongée, plus le volume de la cuve devra être important, pour vous fournir un débit d'air adéquat et empêcher que le moteur ne fatigue en tournant en continu.

 

Comment entretenir votre compresseur à air ?

Changer l'huile du compresseur

À moins d'avoir un modèle sans huile, vous devrez vidanger celle de votre compresseur au moins une fois par an. Vérifiez également son niveau à froid avant chaque utilisation, et rajoutez-en si nécessaire. Pensez à bien choisir une huile adaptée à votre compresseur.

Changer le filtre à air du compresseur

Changer le filtre à air du compresseur

Le filtre à air empêche l'entrée d'impuretés dans la cuve qui pourraient bloquer entièrement le système. Nettoyez-le régulièrement avec un aspirateur, et changez-le tous les ans environ, pour une filtration efficace.

Vidanger la cuve en eau

Au moment de la compression d’air dans la cuve, de la condensation se forme et se dépose au fond de celle-ci. Pour conserver une puissance optimale et éviter la formation de rouille, il est nécessaire de vidanger régulièrement la cuve du compresseur. Pour une utilisation quotidienne, il est recommandé d’effectuer cette purge tous les 6 mois et tous les ans pour une utilisation régulière. Pour cela, le compresseur est doté d’une valve ou robinet de purge, généralement placé à l’arrière.

Les pièces détachées

Lorsque vous achetez un compresseur à air, vous devez penser à son entretien à long terme, notamment en cas de casse d'une ou de plusieurs pièces. Vérifiez bien que votre revendeur garantit la fourniture de pièces de rechange pendant au moins 5 à 10 ans après l'achat.

Pièces pour compresseurs

 

Les différents accessoires pour les compresseurs à air

Kit accessoires du compresseur

Kit accessoires du compresseur

Pour bien commencer avec votre compresseur, nous vous conseillons d'acheter un kit d'accessoires. Comprenant le plus souvent un tuyau, une poignée de gonflage et une soufflette, il conviendra parfaitement aux petits travaux d'entretien de votre logement et de votre voiture.

L'agrafeuse cloueuse

L'agrafeuse cloueuse

Pour les travaux plus importants, vous aurez besoin d'une agrafeuse cloueuse comme ce modèle du constructeur Rapid. Branché à votre compresseur via un tuyau pneumatique, il vous permet de fixer à la fois des clous et des agrafes grâce à son chargeur polyvalent. Par ailleurs, vous pouvez orienter l'échappement d'air pour éviter tout soulèvement de poussière.

La clé à choc

La clé à choc

La clé à choc, aussi appelée boulonneuse, permet de serrer et de desserrer des boulons. La version pneumatique, utilisée avec un compresseur à air, permet de fixer ou de retirer une roue de voiture sans effort et en un temps record.

La clé à cliquet

Proche de la clé à choc, la clé à cliquet pneumatique vous permet de visser et dévisser des écrous dans toutes les positions sans effort.

Le marteau burineur

Comme son nom l'indique, le marteau burineur vous permet de buriner dans tous les matériaux, qu'il s'agisse d'égaliser une surface ou de retirer un enduit résistant d'un mur. Sa version pneumatique délivre une bien plus grande puissance que les modèles électriques, et ce sur une période bien plus longue.

La poignée de gonflage

La poignée de gonflage

Accessoire tout simple mais essentiel, la poignée de gonflage se branche directement sur votre compresseur et vous permet de gonfler aisément tous types de pneus (voiture, vélo...) ou de structures (piscine, château gonflable...). Équipée d'un manomètre distinct, elle vous permet de contrôler précisément la pression.

Le pistolet de peinture

Rien ne vaut un compresseur à air pour peindre de grandes surfaces en un temps record. Mais pour cela, vous aurez besoin d'un pistolet de peinture. Il s'agit tout simplement d'une poignée équipée d'un réservoir rempli de la peinture de votre choix. Il vous suffit d'appuyer sur la gâchette pour qu'elle soit pulvérisée sur la cible. Il peut être soit à gravité (le réservoir est au-dessus), soit à succion (le réservoir est au-dessous).

Outillage pneumatique

L'enrouleur de tuyau à air comprimé

L'enrouleur de tuyau à air comprimé

Pour ne pas vous encombrer et risquer un accident avec des tuyaux courant partout sous vos pieds, vous pouvez opter pour un enrouleur, équipé de deux sorties : vous branchez la première à votre compresseur, et la seconde à votre outil. Il vous suffira de tirer légèrement pour dérouler le tuyau, qui se réenroulera automatiquement après utilisation.

Le tuyau à air comprimé

Pour utiliser vos outils pneumatiques, vous avez le choix entre plusieurs types de tuyaux à air comprimé. Les tuyaux polyuréthane en spirale sont idéaux pour de courtes utilisations ponctuelles. Leur diamètre intérieur doit être similaire à celui de la sortie d'air du compresseur pour optimiser le débit d'air.

Pour des usages plus intensifs, voire professionnels, il vous faut un tuyau en PVC avec renforcement extérieur. Il s'adapte aux plus gros compresseurs et supporte une pression bien plus élevée, de l'ordre de 20 bars.

Enrouleurs et tuyaux pneumatiques

Les raccords pour compresseur

Les raccords pour compresseur

Tous vos outils n’auront sans doute pas le bon filetage pour se brancher à votre compresseur, ou le tuyau en PVC que vous avez acheté ne contient pas de pas de vis. Vous aurez alors besoin d'acheter un raccord pour relier le tout. Certains modèles vous proposent même deux ou trois sorties, afin de brancher plusieurs outils et ainsi gagner du temps.

Les raccords pneumatiques

Fermé la notice d'information
Livraison à domicile

Livraison à domicile

Le délai de livraison à votre domicile est mentionné sur le Site à titre indicatif et en jours ouvrés. Le magasin vous informera par mail et/ou SMS de la préparation de votre commande et du délai de livraison estimé au moment de la commande.

Fermé la notice d'information
Livraison à domicile

Retrait en magasin 2h

Vous pouvez retirer votre commande en magasin du lundi au samedi, de 10h à 18h00. Les magasins sont fermés entre 12h00 et 14h00 du lundi au samedi ainsi que les jours fériés. Toute commande validée après 16h30 ne pourra être retirée que le matin du jour ouvré suivant.

Fermé la notice d'information
Livraison à domicile

Livraison en magasin

Le délai de livraison au magasin de la commande est mentionné sur le Site à titre indicatif et en jours ouvrés. Le magasin vous informera par mail et/ou SMS de la préparation de votre commande et du délai estimé au moment de la commande. Vous recevrez ensuite par mail et/ou SMS une notification pour vous prévenir que votre commande est prête à être retirée au magasin.