Guide d'Achat pour Équipement de Protection Individuelle : Quel EPI Choisir ?

GUIDE D’ACHAT POUR EPI : ARTISANS ET PROFESSIONNELS DU BTP, COMMENT BIEN S'ÉQUIPER ?

 

SOMMAIRE

Normes et réglementations

Quels EPI pour quel métier ?

Les EPI des charpentiers et couvreurs

Les EPI d’un maçon

Les EPI des électriciens

Les EPI du soudeur

Les EPI du menuisier

Les EPI des carreleurs

Les EPI du plombier

Les EPI pour plaquiste

Les EPI obligatoires sur un chantier BTP

Adapter ses équipements de protection et vêtements professionnels

Top des marques d’EPI

 

 

Surveiller l'activité de votre élevage à distance

Les équipements de protection individuelle (EPI) désignent tous les habits et protections destinés à être portés par un artisan ou un professionnel du BTP pour se protéger des risques susceptibles de nuire à sa santé ou sa sécurité. Ils constituent une obligation légale pour de nombreuses professions, et sont un complément des équipements de protection collective. Ces équipements sont régulés par plusieurs réglementations nationales et supranationales, et divergent en fonction du métier. Suivez le guide pour tout savoir sur les EPI.

 

 

Normes et réglementations des équipements de protection individuelle (EPI)   

Les différentes réglementations d'encadrement

Les EPI sont encadrés par plusieurs réglementations, la première étant celle de la loi française. Ils sont répartis en trois catégories, chacune correspondant à un niveau de gravité différent, et donc des certifications différentes.

Securite EPI

La catégorie I représente les risques mineurs. Les EPI de cette catégorie vous protègent contre les petits chocs et vibrations n'affectant pas de parties vitales du corps ou susceptibles de provoquer des lésions irréversibles. On y retrouve par exemple les lunettes de soleil, les casques anti-heurts, les gants de jardinage, et ainsi de suite. Leur certification résulte d'une simple procédure d'auto-certification de la part du fabricant.

La catégorie II représente les risques intermédiaires, qu'ils soient mécaniques, physiques ou chimiques, et ceux susceptibles de provoquer des lésions irréversibles. On peut y retrouver les visières de protection, les chaussures de sécurité, les lunettes de protection ou encore les gants anti-coupure. Avant d'être distribués, ceux-ci doivent obligatoirement passer un examen en vue d'une certification CE délivrée par un organisme indépendant, afin de prouver qu'ils sont aux normes techniques. Par ailleurs, ils doivent subir une vérification annuelle par un professionnel certifié.

Enfin, la catégorie III représente les risques mortels. On retrouve dans cette catégorie les harnais, les cordes et les mousquetons, les appareils de protection respiratoire, certaines protections acoustiques… En plus de l'attestation CE dite de type, comme pour les EPI de catégorie II, ceux-ci doivent subir un contrôle de qualité par un organisme indépendant. Celui-ci contrôle et valide le système qualité mis en place par le fabricant. Ils doivent également subir une vérification annuelle.

Le marquage CE en lui-même varie en fonction de la catégorie. Pour la catégorie I, un simple sigle CE suffit. Pour la catégorie II, le CE doit être suivi de l'année d'obtention de la certification (CE18 pour 2018, par exemple). Enfin, le marquage pour la catégorie III doit également inclure un code à quatre chiffres représentant le code d'identification du laboratoire ayant délivré la certification.De manière plus générale, tout EPI doit posséder un marquage indélébile CE, pour conformité de la Communauté européenne, une notice d'instruction rédigée en français, ainsi qu'une déclaration de conformité, qui dépend de la catégorie.Quelle que soit sa catégorie, un EPI doit être systématiquement vérifié avant chaque utilisation par son utilisateur. Cela lui permet de s'assurer de son état de détérioration et de réfléchir à son remplacement, si nécessaire.

Les obligations EPI de l’employeur

Parce qu'il est responsable de la santé et de la sécurité de ses employés, tout employeur doit se plier à des obligations concernant les EPI :
• il doit les fournir gratuitement à tout employé qui en a besoin ;
• les EPI fournis doivent être appropriés au type de travail effectué par chaque employé ;
• il doit s'assurer de la compatibilité des différents EPI s'ils doivent être utilisés conjointement par un même employé ;
• il doit s'assurer de leur état de fonctionnement très régulièrement, et les remplacer sans attendre en cas de détérioration trop importante ou de dépassement de la date de péremption ;
chaque EPI doit être à usage personnel, dans la limite du possible. Si ce n'est pas possible (plusieurs personnes doivent l'utiliser de façon successive), l'employeur doit s'assurer du respect des règles de santé et d'hygiène ;
• enfin, l'employeur et l'utilisateur doivent choisir les EPI ensemble.

L'employeur doit également assurer la formation de ses employés à l'utilisation des EPI nécessaires. Ils doivent savoir les ajuster et les porter correctement, comment en prendre soin et contre quels risques ils les protègent. Pour les équipements de catégorie III, la formation doit s'accompagner obligatoirement d'un entraînement pratique à leur port, afin de vérifier que l'utilisateur sache le porter correctement.

Les obligations EPI du salarié

obligations-epi-employeur

Un employé utilisant des EPI fournis par son employeur doit également se soumettre à certaines obligations. Il est tenu de se plier aux instructions données par son entreprise, comme le règlement intérieur ou les consignes de sécurité. Cela permet de s'assurer qu'il réserve ces équipements à une utilisation professionnelle et que leur usage soit conforme à leur destination.

Il est en outre tenu de respecter les conditions d'utilisation, de stockage et d'entretien dictées dans la notice du fabricant et les consignes de son employeur, ainsi que de signaler tout équipement périmé ou défectueux.

S'il refuse d'utiliser les EPI fournis, ou ne les utilise tout simplement pas, sa responsabilité est engagée et il s'expose à des sanctions professionnelles. Aucun employé ne peut se soustraire à l'obligation de porter un EPI si son employeur le décide. C'est pourquoi, pour rendre leur port plus acceptable, l'employeur devrait inclure ses employés dans le choix des équipements, afin qu'ils satisfassent tout le monde.

 

Quels EPI pour quel métier ?

Chaque métier manuel présente des risques différents, et donc nécessite des protections différentes.

Les EPI des peintres et peintres en bâtiment

EPI du peintre

Un peintre d'intérieur et un peintre en bâtiment ont tous les deux la même préoccupation : ils doivent se protéger notamment des solvants et des émanations de leur peinture.

Pour se protéger le visage, ils auront besoin de lunettes et d'un masque de protection. Les premières protégeront leurs yeux, tandis que le second les empêchera de respirer les émanations parfois toxiques. S'ils peignent au pistolet, ils auront besoin d'un masque anti-gaz et vapeur, disposant de cartouches filtrantes.

Pour se protéger le reste du corps, ils doivent se vêtir d'une combinaison complète jetable, complétée par des gants adaptés aux risques mécaniques et chimiques. Cela évitera les réactions cutanées et les taches indélébiles.

Les EPI des charpentiers et couvreurs

EPI du charpentier couvreur

Le métier de charpentier est à risque par définition, puisque ce dernier passe son temps en hauteur, au sommet des bâtiments. Pour empêcher toute chute malencontreuse, il doit se munir d'un harnais complet couvrant le tronc et le bassin (Norme EN 361), accroché à un cordage avec absorbeur de choc (Norme EN 355), un point d'ancrage sécurisé (Norme EN 795) et des connecteurs (EN 362) pour se déplacer en sécurité.

Il doit également se munir :
• d'un casque de chantier,
• de gants protégeant contre le risque mécanique,
• d'une tenue adaptée à la météo et renforcée aux articulations,
• ainsi qu'une paire de chaussures de sécurité.

Les EPI d’un maçon

EPI macon

Un maçon travaille très souvent en extérieur, à monter des fondations ou des murs, le plus souvent sur un échafaudage. Il doit donc impérativement se munir :
• d'un casque de chantier à la bonne taille,
• de vêtements adaptés à la météo et aux risques de blessure,
• de gants protégeant des risques chimiques et mécaniques,
• d'un casque anti-bruit
• d'un masque adapté, pour éviter de respirer des poussières et autres résidus chimiques.

Les EPI des électriciens

EPI electricien

Sur un chantier, le risque électrique est l'un des plus dangereux. En effet, sans bruit ni odeur, il est complètement indétectable par l'homme. C'est pourquoi un électricien doit être particulièrement prudent et porter les EPI nécessaires à sa protection. Il doit notamment se munir de :
vêtements respectant la norme EN 340, garantissant qu'ils sont ininflammables et isolants,
• un casque de chantier,
• un masque jetable antipoussière répondant à la norme EN 149 en cas de perçage,
• des gants isolants, norme EN 60903, à vérifier tous les six mois pour évaluer leur capacité d'isolation,
• des chaussures de sécurité isolantes et anti-perforation, norme EN 345.

Les EPI du soudeur

EPI du soudeur

Tout comme les électriciens, les soudeurs sont soumis à des risques très importants de manière quotidienne. Il est donc impératif qu'ils se protègent de manière adéquate :
• des lunettes de soudage ou un casque écran suivant les normes EN 175 (protection des yeux contre les rayonnements optiques), EN 169 (protection des yeux contre un certain type de soudure) et EN 379 (degré de teinte du verre protecteur),
• des gants suivant la norme EN 12477, protégeant à la fois contre les risques thermiques et mécaniques,
• des chaussures de sécurité suivant la norme EN 345,
• des vêtements suivant les normes EN 470-1 et EN 531, spécifiques au métier de soudeur.

Les EPI du menuisier

EPI du menuisier

Le risque principal d'un menuisier provient de ses machines à bois, qui sont bruyantes, tranchantes et vibrantes. Il doit donc notamment se munir :
• d'un masque de protection respiratoire de type FFP3, en plus d'aérer proprement son atelier, afin de se protéger contre la poussière et les émanations provenant des produits chimiques de traitement du bois,
• de gants de protection contre le risque mécanique de norme EN 388,
• d'un casque anti-bruit de norme EN 352-1,
• de lunettes de protection de norme EN 166.

Les EPI des carreleurs

EPI du carreleur

Les principaux risques du métier de carreleur sont dus aux positions parfois inconfortables que ce dernier doit maintenir pendant des heures, aux gestes et aux chocs répétitifs, ou encore à la coupe des carreaux ou aux projections. Il aura alors principalement besoin :
• de lunettes de protection de norme EN 166,
• d'un masque avec cartouche filtrante (EN 405 ou EN 140),
• de genouillères et de vêtements couvrants mais respirants (ISO 13688),
• de gants de norme EN 388 (risques mécaniques) et/ou EN374-1 (risques chimiques),
• de chaussures de sécurité de norme EN 345.

Les EPI d’un plombier

EPI du plombier

Comme les autres travailleurs manuels, un plombier se doit d'être adéquatement protégé lorsqu'il travaille. Il aura notamment besoin :
• de pantalons avec genouillère renforcée,
• de vêtements adaptés à la météo (EN 342 pour le froid, EN 343 pour les intempéries),
• des lunettes de protection (EN 166),
• d'un casque anti-bruit (EN 352-1),
• de masques jetables pour éviter l'inhalation d'émanations dangereuses ou de poussière,
• des gants protégeant contre les risques chimiques et/ou mécaniques.

Les EPI pour plaquiste

EPI du plaquiste

Un plaquiste se spécialise dans le montage de cloisons et plafonds en plaques de plâtre. Ce faisant, il est particulièrement exposé à plusieurs risques. Il aura donc besoin :
• de lunettes de protection (EN 166),
• d'un masque de type P2 contre la poussière de plâtre ou d'un masque à ventilation assistée contre la ouate de cellulose,
• de vêtements couvrants mais respirants,
• d'un harnais complet et d'une longe absorbant les chocs,
• d'un casque de sécurité.

Les EPI obligatoires sur un chantier BTP

EPI sur chantier

D'une manière générale, tous ces métiers sont appelés à travailler ensemble sur un chantier de construction. Quelle que soit la taille de ce dernier, ils auront tous besoin de quelques éléments indispensables :
• un casque de chantier de norme EN 397/A1,
• un casque anti-bruit ou au moins des bouchons d'oreille,
• un masque de protection des voies respiratoires, en cas de poussière ou d'émanations chimiques,
• de vêtements de travail adéquats, respectant la norme ISO 13688,
• d'un harnais complet et tout le reste s'ils sont amenés à travailler en hauteur,
• de gants de protection, protégeant au moins contre les risques mécaniques,
• de chaussures de sécurité,
• d'une veste haute visibilité.

 

Adapter ses équipements de protection et vêtements professionnels

Il est toujours nécessaire d'adapter ses vêtements de travail et ses équipements de protection en fonction de la météo. Il n'est pas question pour un plombier ou un charpentier de se rendre sur un chantier en short en plein hiver.

EPI selon les saisons

vetements de travail pluie

 Le principal changement dans les EPI en fonction des saisons réside dans les vêtements. S'ils doivent toujours être couvrants, ils doivent suivre différentes normes en fonction de la météo :

• la norme EN 343 protège de la pluie,
• la norme EN 14058 protège du froid jusqu'à -5 °C et de l'humidité,
• la norme ISO 20345-S3 protège les chaussures à la fois contre l'humidité et le froid,
• la norme EN 511 concerne les gants, et assure qu'ils protègent contre le froid extrême,
• la norme EN 1836 concerne les verres de lunettes de soleil. Elles sont classées en cinq catégories, la plus élevée offrant la meilleure protection.

 

Les vêtements de travail et EPI pour femme

vetements de travail femme

La production de vêtements de travail et d’EPI pour femme est de nos jours une véritable préoccupation des marques qui les produisent. Chacune d’entre elles propose une gamme complète destinée aux professionnelles, avec des tailles mieux ajustées et des coupes adaptées à leur morphologie pour un meilleur confort.
Nos vêtements de travail pour femme

EPI personnalisé : vos vêtements de travail personnalisés

Si vous souhaitez être reconnaissable, ou que vos employés soient reconnus très facilement, vous pouvez personnaliser vos vêtements de travail en y apposant le logo de votre entreprise. De nombreuses marques proposent ce service pour un léger surcoût, et offrent même des remises en cas de larges commandes. Avoir son logo sur ses vêtements de travail vous permet de faire de la publicité sans dépenser des fortunes, et rassure vos clients, si vous devez effectuer des visites à domicile.

 

Top des marques d’EPI et de vêtements professionnels

Les vêtements professionnels doivent répondre à plusieurs critères : être résistants, durables, confortables, protecteurs et respirants. Il existe de nombreuses marques sur le marché, et il est parfois difficile de faire le tri entre elles. Choisissez une marque dont vous savez qu'elle a fait ses preuves, et dont les utilisateurs (vos collègues, associés, voire vos concurrents) sont satisfaits au long terme. Sinon, voici quelques marques auxquelles vous pouvez faire confiance :

DASSY vêtements et chaussures de travail

vetements de travail DASSY

Avec plus de 45 ans d'expérience, la marque DASSY prône avant tout la qualité et un équipement fonctionnel. Avec une gamme pratique et durable dédiée à chaque secteur d'activité, elle garantit un haut niveau de qualité, tant dans le choix des matières que de la conception. Ainsi vous pouvez retrouver dans ces vêtements le Cordura® pour renforcer les vêtements aux endroits statégiques ou encore le beaver, un tissu déperlant traité au Teflon®, anti-salissure, solide, au séchage rapide et qui se froisse très peu. DASSY allie innovations et style pour une tenue de travail qui vous donnera autant d'allure à la ville que sur chantier.

NORTH WAYS vêtements homme, femme et chaussures de sécurité

vetements de travail NORTH WAYS

La marque s'applique à créer des vêtements innovants alliant confort, technicité, résistance et facilité d'entretien. Soucieuses du détail, les équipes de design basées en France, conçoivent des collections inspirées du streetwear tout en privilegiant des matières de qualité, robustes et fonctionnelles pour homme comme pour femme avec une gamme dédiée à leur morphologie. La marque NORTH WAYS s'emploie à créer des vêtements adaptés à tous les métiers et professionnels exigeants, même en milieu hostile, quelque soit la saison.

 

LMA - LEBEURRE le savoir-faire au service des travailleurs

vetements de travail LMA LEBEURRE

Depuis 1880, l'entreprise familiale française LEBEURRE conçoit des vêtements et équipements de travail sous la marque LMA. Pour garantir la qualité de ses produits, la société mise sur des contrôles rigoureux de la sélection des matières à la fabrication. En répondant aux besoins de tous les professionnels de l'industrie, de la logistique, de l'artisanat ou encore de l'agriculture, la marque LMA est devenue incontournable dans le secteur de l'équipement.

 

HOSTEN vêtements de travail pensés par et pour les pros 

vetements de travail HOSTEN

 

En exclusivité chez Espace Emeraude, la marque HOSTEN, en collaboration avec des professionnels de l'artisanat et du bâtiment, a développé une gamme essentielle de vêtements stylés et résistants. Choix des matières, coupe, fermetures, poches, renforts, détails rétroréfléchissants, rien n'a été laissé au hasard pour vous assurer confort, sécurité et durabilité.

Tous nos vêtements de travail et EPI

Fermé la notice d'information
Livraison à domicile

Livraison à domicile

Le délai de livraison à votre domicile est mentionné sur le Site à titre indicatif et en jours ouvrés. Le magasin vous informera par mail et/ou SMS de la préparation de votre commande et du délai de livraison estimé au moment de la commande.

Fermé la notice d'information
Livraison à domicile

Retrait en magasin 2h

Vous pouvez retirer votre commande en magasin du lundi au samedi, de 10h à 18h00. Les magasins sont fermés entre 12h00 et 14h00 du lundi au samedi ainsi que les jours fériés. Toute commande validée après 16h30 ne pourra être retirée que le matin du jour ouvré suivant.

Fermé la notice d'information
Livraison à domicile

Livraison en magasin

Le délai de livraison au magasin de la commande est mentionné sur le Site à titre indicatif et en jours ouvrés. Le magasin vous informera par mail et/ou SMS de la préparation de votre commande et du délai estimé au moment de la commande. Vous recevrez ensuite par mail et/ou SMS une notification pour vous prévenir que votre commande est prête à être retirée au magasin.