Guide d'achat pour l'isolation de maison : Quel type d'isolation choisir ?

Guide d'achat pour l'isolation de maison : Quel type d'isolation choisir ?

Quel type d'isolation choisir pour votre maison

Plus de la moitié des logements en France ont été construits avant l'implémentation des différentes réglementations en isolation thermique en vigueur aujourd'hui. Si vous êtes dans ce cas, vous avez quelques menus travaux à réaliser chez vous. Mais pas de panique, notre guide vous explique tout dans les moindres détails. Découvrez quel type d'isolation choisir pour votre maison et comment l'installer.

 

Isolation : réglementation et avantages à isoler votre logement

La réglementation

La réglementation

La réglementation française sur l'isolation thermique impose que les parois opaques (toit ou murs) isolées doivent respecter une résistance thermale minimale. Son niveau dépend de plusieurs facteurs, comme le type de paroi et la région dans laquelle vous habitez. Le territoire métropolitain est divisé en trois grandes zones climatiques :

  • H1 (Île-de-France, Normandie, Hauts-de-France, Grand-Est, Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne-Rhône-Alpes, moitié est du Centre).
  • H2 (Bretagne, Pays de la Loire, Aquitaine, la majorité de l'Occitanie).
  • H3 (Côte d'Azur et Corse).

Pour chaque zone, une norme minimale de résistance thermique (R=) est à respecter. Celle-ci représente la capacité d'un matériau à résister au passage de la chaleur, et est exprimée en m²*K/W, K étant la température en kelvins et W l'énergie en watts. Plus la valeur est élevée, plus l'isolation est efficace.

Voici un tableau récapitulatif de ces valeurs :

 Zone climatique
H1
Zone climatique
H2
Zone climatique
H3
Mur extérieur ou toiture avec inclinaison de plus de 60° 2,9 2,9 2,2
Mur en contact avec un volume non chauffé (pièce ou extérieur) 2 2 2
Plancher bas donnant sur un volume non chauffé 2,7 2,7 2,1
Plancher de combles perdus 4,8 4,8 4,8
Toiture avec inclinaison de moins de 60° 4,4 4,3 4
Toiture terrasse 3,3 3,3 3,3

Les avantages

Les avantages

L'amélioration de l'isolation thermique de votre logement présente de nombreux avantages pour vous, et est bénéfique pour l'environnement.

Pour vous tout d'abord, une maison bien isolée réduit sensiblement votre facture d'électricité, puisque les déperditions d'énergie sont grandement réduites. Si vous êtes propriétaire, ce type de travaux augmentera la valeur de votre bien grâce à un meilleur classement énergétique. Enfin, vous bénéficierez d'une meilleure qualité de vie grâce à une température plus homogène dans toutes les pièces et la disparition de l'effet « paroi froide ».

La réduction de la consommation d'énergie est également une bonne chose pour l'environnement, puisque vous diminuez d'autant vos émissions de gaz à effet de serre et autres produits polluants. L'amélioration de la qualité de l'air dans votre logement évitera également le rejet de particules polluantes dans l'entourage immédiat de votre habitation.

 

Les différents types d'isolation de murs

L'isolation extérieure

L'isolation extérieure

Première méthode d'isolation thermique, l'isolation de votre logement par l'extérieur est très avantageuse, mais assez lourde à mettre en place. Tout d'abord, elle ne convient pas à toutes les façades, et vous devez obligatoirement obtenir l'accord des services de l'urbanisme de votre commune avant de vous lancer dans ces travaux.

Les avantages de cette technique sont nombreux. Elle vous permet d'isoler votre maison sans perdre un centimètre de surface à l'intérieur, les travaux sont rapides et peuvent être réalisés de plusieurs manières (bardage, panneaux enduits ou projection). Enfin, elle vous permet de modifier l'aspect extérieur de votre logement et agit également comme un ravalement de façade. Il s'agit toutefois d'une technique assez onéreuse.

L'isolation intérieure

L'isolation intérieure

À l'opposé de la technique précédente, l'isolation intérieure consiste à réaliser les travaux dans votre logement. Vous ne modifiez pas l'aspect de votre habitation, et vous n'avez donc pas besoin de déposer de requête auprès d'un quelconque service. Plusieurs techniques peuvent être utilisées, comme la simple pose de panneaux isolants par collage ou vissage, ou la projection d'un enduit isolant. Les seules contraintes à respecter sont les suivantes : chaque pièce doit déjà disposer d'un système de ventilation optimal, et chaque mur doit être en parfait état (pas de fissures, pas d'humidité…).

Nos solutions d'isolation des murs par l'intérieur

 

Isolation des sols d'une maison

Isolation des sols d'une maison

Un sol mal isolé représente entre 7 et 10 % des pertes thermiques d'un logement, et le couvrir de tapis ou de moquette n'est qu'une solution temporaire.

L'isolation des sols par la rénovation

Si votre logement dispose d'un vide sanitaire sous le plancher ou si le sol de votre rez-de-chaussée sert de plafond à une cave, vous pouvez simplement faire poser un isolant par le dessous. Il s'agit d'une technique peu onéreuse et simple à mettre en place, puisque vous n'avez pas besoin de toucher à votre plancher. Vous devez évidemment avoir accès au dessous de votre sol.

L'isolation des sols par le neuf

Si vous souhaitez refaire entièrement votre plancher ou si vous construisez votre maison, vous pouvez opter pour une isolation du sol par le dessus. Il s'agit tout simplement de poser des plaques d'isolant sur le plancher, avant de le recouvrir du matériau que vous souhaitez avoir (carrelage, moquette, bois). Le matériel utilisé doit être parfaitement plan et résister à l'utilisation d'un éventuel chauffage au sol. Pour éviter tout pont thermique, vérifiez bien la jointure des plaques lors de la pose, et couvrez-les d'adhésif isolant pour être certain du résultat.

 

Isolation des combles perdus et aménageables

Le toit représente le point de déperdition de chaleur le plus important dans tout logement et doit donc être une priorité absolue.

Isolation des combles perdus

Isolation des combles perdus

Comme leur nom l'indique, les combles perdus sont des combles impossibles à aménager pour de nombreuses raisons (hauteur moyenne insuffisante, charpente trop imposante…). Leur isolation peut se faire directement sur le sol, ce qui vous fera économiser un peu de matériaux. Il vous suffit de déposer de la laine de verre sur l'intégralité de la surface, en faisant bien attention à combler le moindre trou.

Enfin, la technique du soufflage est la plus répandue surtout lorsque les combles sont difficilement accessibles, mais doit être réalisée par un professionnel. Il s'agit tout simplement de souffler l'isolant avec une machine appelée cardeuse pour le répartir de manière homogène sur toute la surface concernée.

Nos isolants pour combles perdus

Isolation des combles aménageables

Isolation des combles aménageables

Les combles aménageables, eux, sont potentiellement utilisables comme pièces de vie. Pour les isoler, vous devez donc accrocher de la laine de verre ou tout autre isolant à la charpente. Si cette dernière est en bois, pensez à vérifier la présence d'insectes mangeurs de bois (termites ou capricornes), à la traiter préventivement et à remplacer les parties endommagées si nécessaire.

L'isolation par l'extérieur d'une toiture est peu courante et n'est intéressante que lors d'une rénovation complète du toit ou d'une construction neuve. Cette technique est très efficace mais également très onéreuse, et nécessite l'embauche d'un charpentier couvreur pour réaliser l'intégralité des travaux.

Nos isolants pour combles aménagés

 

Les autres points à isoler dans une maison

D'autres points spécifiques et stratégiques doivent être isolés dans votre logement.

Le vide sanitaire

Le vide sanitaire

Le vide sanitaire représente l'espace compris entre le sol et le dessous de votre plancher. D'une hauteur moyenne de 80 centimètres, il constitue une barrière naturelle entre l'humidité naturelle de la terre et le sol de votre maison. S'il est assez grand, vous pouvez l'isoler entièrement avec de la mousse projetée sur les parois ou des panneaux de polyuréthane pour améliorer encore son efficacité. La masse d'air ainsi constituée sous le plancher de votre rez-de-chaussée servira de source de chaleur naturelle. S'il n'est pas accessible, vous pouvez simplement le remplir partiellement d'un isolant léger comme du polystyrène expansé.

L'isolation du garage ou de la cave

L'isolation d'une cave suit le même procédé que pour un vide sanitaire accessible. Faites toutefois attention au taux d'humidité, et surtout à la condensation sur les murs. Vous devrez pour cela installer une ventilation quelque part, qu'elle soit douce (des évents dans la paroi donnant sur l'extérieur) ou non.

Vous souhaitez isoler votre garage ? Vous pouvez tout simplement monter une structure métallique à l'intérieur et y glisser des panneaux isolants (polystyrène, laine de verre…) ou les coller directement sur les murs, puis recouvrir le tout de plâtre. Pensez également à la porte, qui peut être soit remplacée par un modèle isolant, soit isolée par vos soins grâce à un kit disponible dans les magasins spécialisés.

Les vitrages isolants

Les vitrages isolants

L'isolation thermique d'un logement passe également par l'installation de fenêtres isolant efficacement. Côté verre, le double vitrage est un grand minimum. Optez pour le double vitrage à isolation renforcée (VIR) si vous le pouvez : les deux lames de verre sont séparées par de l'argon et une fine couche d'argent laissant passer la lumière mais empêchant la chaleur de sortir.

Côté armature, l'aluminium est à éviter au maximum en raison de sa forte conductivité thermique, sauf si elle est équipée d'un système de rupture de pont thermique. Privilégiez le bois ou le PVC, moins conducteurs.

 

Les différents formats d'isolation

Les panneaux isolants

Les panneaux isolants

Votre matériau isolant peut se présenter sous la forme d'un panneau rigide couvert de papier kraft pour empêcher la vapeur d'eau d'humidifier la structure, ce qui la rendrait inopérante. Ce format est idéal pour l'isolation intérieure des murs ou de la toiture. Les panneaux sont le plus souvent constitués de laine de verre ou de roche. Comptez entre 5 et 20 euros par m², en fonction de leur épaisseur.

Les rouleaux isolants

Les rouleaux isolants

Les matériaux isolants peuvent également être achetés sous forme de rouleaux de 1.20m de large pour 2 à 4 m de long (la longueur dépend généralement de l'épaisseur du produit). Ils sont idéaux pour l'isolation de toitures ou de comble perdus. Ils ont exactement les mêmes propriétés que les panneaux, mais sont conditionnés pour être plus pratiques à transporter et à poser.

 

L'isolation phonique d'une maison ou appartement

Comment fonctionne l'isolation phonique ?

Comment fonctionne l'isolation phonique ?

Comme son nom l'indique, l'isolation phonique consiste à réduire la propagation des bruits, provenant notamment de l'extérieur, dans votre logement. Il existe plusieurs méthodes pour réaliser ce type d'isolation, comme la pose de panneaux en laine de verre ou de roche recouverts de plâtre directement sur les murs intérieurs de votre maison. D'autres techniques sont également performantes, comme la pose d'une ossature (principalement utilisée pour les toitures) ou l'utilisation de double vitrage pour vos fenêtres.

Quant au sol, la pose d'une moquette ou de tapis permet de réduire les nuisances sonores à l'intérieur même du logement.

Quels sont les bénéfices de l'isolation phonique ?

Lutter contre les nuisances sonores dans votre logement comporte plusieurs avantages, et le principal est l'amélioration de la qualité de vie dans votre habitation. En réduisant les bruits d'avion ou de circulation, vous créez un environnement propice au calme et à la relaxation, ce qui a des effets bénéfiques sur votre sommeil et votre vie en général. De plus, cela augmente la valeur de votre bien, un avantage considérable si vous avez l'intention de le vendre un jour.

Quels sont les tarifs de l'isolation phonique ?

Comme pour l'isolation thermique, le coût des matériaux d'isolation phonique varie en fonction du produit utilisé. Le prix au m² peut aller de 5 € à une vingtaine d'euros, auquel il faut ajouter la main-d'œuvre si vous ne réalisez pas les travaux vous-même.

Les sacs d'isolants

Les sacs d'isolants

Vous pouvez enfin acheter de la laine de verre ou de roche en vrac, dans des sacs. Ces matériaux se présentent alors sous forme de flocons que vous pouvez disperser à la main ou à l'aide d'une souffleuse. Ce format convient généralement pour l'isolation de combles perdus, puisque vous avez simplement à souffler l'isolant sur le sol, jusqu'à atteindre l'épaisseur voulue.

 

Laines isolantes : les différentes variantes

Les principales laines utilisées pour l'isolation des logements font partie de la catégorie des isolants minéraux.

La laine de verre

La laine de verre

Fabriquée à partir de sable et de verre recyclé, la laine de verre est le matériau d'isolation le plus utilisé en France et en Europe. Elle est efficace pour retenir la chaleur en hiver et garder la fraîcheur en été, mais aide aussi énormément à lutter contre les nuisances sonores grâce à sa capacité à absorber les bruits. Notez toutefois qu'elle est très sensible à l'humidité. Il faudra donc bien penser à l'isoler à l'aide de papier kraft ou de plâtre. Bon marché, la laine de verre est toutefois sujette au tassement avec une durée de performance comprise entre 20 et 25 ans.

La laine de roche

La laine de roche

La laine de roche, elle, est fabriquée à partir de basalte, une roche volcanique. Elle procure une plus grande isolation à la fois thermique et phonique que la laine de verre, mais est très sensible au feu et à l'humidité. Non sujette au tassement, elle présente l'avantage d'avoir une durée de vie plus importante que la laine de verre, ce qui peut justifier un investissement supérieur.

La ouate de cellulose

La ouate de cellulose

Matériau naturel et respectueux de l'environnement, la ouate de cellulose est une solution économique puisqu'elle est fabriquée à partir de papier recyclé. Sa résistance thermique est très élevée et permet également de réguler efficacement l'humidité à l'intérieur de votre logement.

 

Isolants synthétiques : les différentes variantes

Le polystyrène extrudé

Le polystyrène extrudé

Performant en isolation thermique, ce matériau résistant est facile à mettre en œuvre et offre une solution durable. Sous forme de plaque peu épaisse, il est utilisé en particulier pour l'isolation par l'extérieur des constructions neuves.

Le polystyrène expansé

Le polystyrène expansé

A la différence du polystyrène extrudé, plus dense et composé de mousse, ce matériau se présente sous forme de billes et sert également à l'isolation par l'extérieur des bâtiments neufs. Economique et simple à mettre en œuvre, il résistera davantage à la compression (isolation des sols) et en milieu humide.

Le polyuréthane

Le polyuréthane

Sous forme de mousse ou en plaque, le polyuréthane est très résistant à la compression et s'adapte parfaitement en milieu humide. Il possède un fort pouvoir isolant et sera à privilégier en cas de contrainte de place importante, comme pour l'isolation des rampants par exemple.

 

Isolants biosourcés

Isolants biosourcés

Parmi les isolants écologiques et sains pour la maison, de nouvelles solutions apparaissent sur le marché. La laine de coton ou la laine de bois font notamment partie des isolants à la fois performants et économiques, issus de végétaux recyclés.

 

Isolation : les accessoires de pose

Isolation : les accessoires de pose

Pour terminer, vous aurez besoin de plusieurs outils et accessoires pour faire vous-même votre isolation intérieure :

  • Le pare-vapeur est à appliquer sur les panneaux et rouleaux de laine minérale pour les protéger de l'humidité.
  • Pour éviter tout pont thermique, vous aurez besoin d'une bande de fibre de verre auto-adhésive pour fixer les panneaux et rouleaux d'isolant entre eux.
  • Le joint en mousse aura le même effet que l'accessoire précédent, mais dispose d'une durée de vie plus longue.
  • Une colle haute température sera essentielle pour fixer l'isolant thermique autour d'un chauffe-eau ou d'un poêle.
  • Pour la pose sur charpente, vous devrez créer une ossature métallique permettant de maintenir la couche d'isolant, avant de fixer par-dessus des plaques de placoplâtre.

Nos accessoires de pose d'isolation

Fermé la notice d'information
Livraison à domicile

Livraison à domicile

Le délai de livraison à votre domicile est mentionné sur le Site à titre indicatif et en jours ouvrés. Le magasin vous informera par mail et/ou SMS de la préparation de votre commande et du délai de livraison estimé au moment de la commande.

Fermé la notice d'information
Livraison à domicile

Retrait en magasin 2h

Vous pouvez retirer votre commande en magasin du lundi au samedi, de 10h à 18h00. Les magasins sont fermés entre 12h00 et 14h00 du lundi au samedi ainsi que les jours fériés. Toute commande validée après 16h30 ne pourra être retirée que le matin du jour ouvré suivant.

Fermé la notice d'information
Livraison à domicile

Livraison en magasin

Le délai de livraison au magasin de la commande est mentionné sur le Site à titre indicatif et en jours ouvrés. Le magasin vous informera par mail et/ou SMS de la préparation de votre commande et du délai estimé au moment de la commande. Vous recevrez ensuite par mail et/ou SMS une notification pour vous prévenir que votre commande est prête à être retirée au magasin.