Guide d'Achat pour Terrasse : Quel Type de Terrasse Choisir ?

Guide d'achat pour une terrasse : Comment bien choisir sa terrasse ?

Choisir sa terrasse

 

Rien ne vaut une terrasse pour agrémenter votre terrain et le rendre plus convivial. Il s'agit d'un véritable plus, surtout en été, mais ce n'est pas simple à mettre en place. Si vous souhaitez en construire une, vous devrez répondre à plusieurs questions : quel matériau choisir ? Comment la poser ? Quels équipements y installer ? Pour vous aider, lisez notre guide pour bien choisir votre terrasse.

 

Terrasse : les tendances du moment

La pierre et le béton ont longtemps été plébiscités pour la construction de terrasses, notamment pour leur robustesse et leur résistance aux intempéries lors des saisons plus froides. Ces matériaux permettent par ailleurs de mieux restituer la chaleur du soleil, jusque tard dans la soirée, ce qui est un avantage non négligeable si les nuits sont fraîches dans votre région, même en été.

Terrasse : les tendances du moment

Mais depuis quelques années, ces éléments minéraux ont été progressivement délaissés pour faire place au bois, et plus particulièrement les bois exotiques comme le teck, l'acacia ou l'eucalyptus, ou encore le bois composite pour sa longévité exceptionnelle, même sans entretien. Ceux-ci sont plus résistants que les essences européennes, qui doivent être traitées, et proposent une gamme de couleurs bien plus variée.

Par ailleurs, quelle que soit l'essence choisie, le bois est plébiscité pour son apparence plus naturelle et organique, proche de la nature. Il s'intègre plus facilement au milieu d'un jardin.

Le minéral n'est pourtant pas en reste avec l'émergence ces dernières années des dalles céramiques, esthétiques et résistantes et demandant peu d'entretien.

 

Les normes des terrasses

La norme DTU 51-4

Les normes des terrasses

Mise en place en 2010, la norme DTU 51-4 concerne uniquement les terrasses en bois. Elle s'applique aux platelages extérieurs en bois, ce qui désigne tout simplement les lames de bois utilisées dans votre jardin.

Cette norme donne donc des prescriptions de mise en œuvre de telles terrasses pour assurer leur qualité à la livraison et à travers le temps. Ainsi, le « défaut de planéité » – lorsque les lames se tordent légèrement à l'usage – doit être inférieur à 4 mm en un point précis pendant toute la durée d'usage, et pas plus de 15 mm sur toute la surface de votre terrasse.

La DTU 51-4 mentionne également l'écoulement des eaux. Ainsi, pour éviter toute rétention, votre terrasse doit respecter une pente d'au moins 1,5 %.

Le calepinage

Le calepinage désigne tout simplement l'élaboration d'un plan précis avant la pose de votre terrasse. Cette opération ne s'improvise pas, beaucoup d'éléments entrent en jeu. En premier lieu, établir la superficie de la construction vous donnera une idée de la longueur des lames que vous devrez acheter, et donc leur nombre. Ensuite, vous devrez déterminer leur sens, parallèles ou perpendiculaires à votre logement, ou encore en latéral.

Cette étape permet également de déterminer les besoins et problèmes éventuels, comme un sol qui n'est pas parfaitement plat, ou la présence d'un obstacle, comme un arbre ou un rocher. Enfin, le calepinage vous aidera à visualiser les besoins en équipements, par exemple l'emplacement des lampes, des prises de courant ou encore le sens d'écoulement des eaux de pluie.

 

 

Terrasse d'extérieur : les différentes matières

Terrasse en bois

Terrasse en bois

Le bois est le matériau à la mode pour construire sa terrasse, et ce depuis quelques années maintenant. Il donne un rendu plus organique et proche de la nature, et est plus agréable sous les pieds que le béton. Par conséquent, la première chose à faire est de choisir quelle essence vous souhaitez installer. Les bois sont répartis en deux grandes catégories, chacune présentant des avantages et des inconvénients :

  • Les essences de bois européens, comme le chêne, le pin ou le châtaignier, sont plus économiques. Comptez entre 10 et 30 euros le m² pour le bois en fonction de l'essence, de sa provenance et de son traitement. Elles ont également besoin d'être traitées contre les intempéries (autoclave ou thermique) et les insectes nuisibles (THT).
  • Les essences de bois exotiques, naturellement imputrescibles et résistantes aux parasites, proposent une variété de couleurs bien plus large que les précédentes, mais sont bien plus onéreuses, jusqu'à 70 euros le m².

Quant au format, tout dépend de votre préférence. Les lames donnent un aspect plus moderne, mais sont plus compliquées à poser. Les dalles, elles, sont faciles à poser, mais vous aurez moins de choix en termes de couleurs et d'essences.

Nos terrasses en bois

Terrasse en dalles céramiques et carrelage

Terrasse en dalles céramiques et carrelage

Les dalles céramiques ont fait leur apparition sur le marché depuis peu et présentent de nombreux avantages parmi lesquels la résistance, la facilité de pose et d'entretien, en plus d'un large choix de personnalisations. De différents formats et de différentes tailles, elles offrent de nombreuses options de dispositions et de multiples couleurs et effets de matière.

Optez pour un effet imitation bois pour un aspect chaleureux ou béton pour une touche de modernité. Comptez de 25 à 45 euros le m² pour une terrasse en grès cérame en fonction de l'épaisseur et la qualité des dalles choisies.

Terrasse en béton pressé

Terrasse en béton pressé

Le béton pressé est une technique moderne d'élaboration de terrasses en béton. Tout simplement, le matériau est passé sous une presse pour créer des dalles que vous n'aurez plus qu'à poser dans votre jardin. Il présente le grand avantage de pouvoir prendre à peu près n'importe quelle texture ou couleur, vous permettant de personnaliser votre terrasse comme vous le souhaitez. Très résistant et antidérapant, il se pose tout simplement sur une dalle de béton ou du sable. Côté prix, comptez plus d'une centaine d'euros le m².

Nos terrasses en béton pressé

Terrasse en pierre reconstituée

Terrasse en pierre reconstituée

Comme le béton pressé, la pierre reconstituée est obtenue en pressant des gravats et divers résidus minéraux ensemble, et est vendue sous forme de dalles. Il s'agit d'un des revêtements les plus résistants existant sur le marché, et antidérapant de surcroît. Quant au choix de couleurs, il est presque infini.

La pierre reconstituée ne présente que très peu d'inconvénients et n'a besoin que d'un entretien minimal. Brossez-la une fois par an sans utiliser de produits chimiques trop agressifs, comme l'eau de Javel. Côté prix, comptez environ 50 euros le m² pour des dalles de qualité. Les premiers prix démarrent vers 15 euros.

Nos terrasses en pierre reconstituée

Terrasse en pierre béton gravillonné

Terrasse en pierre béton gravillonné

Matériau un peu daté mais toujours couramment utilisé, les dalles gravillonnées donnent un aspect rugueux et rétro à une terrasse. Ses principaux avantages sont sa résistance, son prix très abordable (environ 25 euros le m²) et ses propriétés antidérapantes.

Mais surtout les dalles gravillonnées sont très simples à poser. Il vous suffit de les aligner sur un lit de sable en les espaçant d'environ 1 centimètre et en les enfonçant avec un maillet, puis de remplir les trous avec plus de sable. Les dalles se fixeront d'elles-mêmes sous leur propre poids.

Nos terrasses en béton gravillonné

Terrasse en composite

Terrasse en composite

Dernier matériau, le composite est un mélange de bois et de résine. Naturellement résistant aux intempéries et aux nuisibles, il ne nécessite par ailleurs que très peu d'entretien et tient remarquablement bien dans la durée. Son principal inconvénient réside dans sa rigidité, ce qui exige de l'installer sur un sol parfaitement plat. Quant au choix entre lames et dalles, il est le même que pour le bois : tout dépend de vos préférences, à la différence que le choix de couleurs est bien plus large pour les dalles cette fois-ci. Comptez une trentaine d'euros par mètre carré pour une terrasse en composite.

Nos terrasses en composite

 

 

Pose de terrasse : le terrain d'installation

Les contraintes à prendre en compte pour votre terrasse

Les contraintes à prendre en compte pour votre terrasse

Lorsque vous souhaitez installer une terrasse dans votre jardin, et quel que soit votre choix de base (plots, sable, dalle en béton…), vous devez vous assurer que le sol n'est pas parfaitement plat, mais respecte une inclinaison minimale pour permettre l'écoulement des eaux de pluie. Une pente de 1,5 % suffira amplement pour cela.

Si votre terrasse est collée à votre logement, vous devez prendre en compte la hauteur entre le sol actuel et le bas de la porte ou porte-fenêtre qui permettra d'y accéder. Mesurez l'épaisseur du matériau utilisé, ainsi que celle de la base (plots, lambourdes, etc.) pour éviter que votre terrasse ne soit trop haute, bloquant ainsi l'accès, ou trop basse, nécessitant la confection d'une marche.

Si vous comptez poser une terrasse sur un sol meuble, nous vous conseillons soit de couler une dalle en béton, soit d'utiliser des plots soutenus par des plots en béton, pour éviter tout désagrément dû aux mouvements de terrain.

 

 

Pose de terrasse extérieure : les techniques de pose

La pose de terrasse sur plots

La pose de terrasse sur plots

La pose de terrasse sur plots présente de nombreux avantages. Ainsi, tant que la base n'est pas meuble ou sujette aux mouvements, vous pouvez tout simplement poser les plots à même le sol, le poids de la terrasse se chargeant de les fixer. Comme ils sont réglables, vous pouvez régler les problèmes de planéité, s'ils ne sont pas trop importants. Enfin, cela vous donne un espace suffisant pour faire passer des câbles électriques et/ou de la tuyauterie, vous permettant d'installer tous les éléments que vous souhaitez.

La pose de terrasse sur lambourdes

La pose de terrasse sur lambourdes

La pose de terrasse sur lambourdes désigne tout simplement le fait de réaliser une charpente en bois que vous poserez sur le sol, empêchant ainsi tout contact direct du matériau avec la base. Cette technique est presque exclusivement utilisée pour les terrasses en bois ou en composite, pour les isoler de l'humidité, et si le sol est dur, comme de la pierre ou une dalle en béton. C'est donc une excellente solution pour recouvrir une ancienne terrasse avec un matériau plus moderne.

Faites toutefois attention à ne pas poser la charpente en bois directement sur le sol, mais à la surélever grâce à des cales en PVC antidérapant. Elles assureront la stabilité de l'ensemble tout en permettant le drainage des eaux de pluie.

La pose de terrasse sur sable

La pose de terrasse sur sable

Principalement utilisée pour les dalles en pierre ou en béton, la pose de terrasse sur sable est assez simple. Il vous suffit d'épandre une couche de sable conséquente (au moins 10 cm) sur une surface plane, avant d'y déposer les dalles ou moellons. Vous devrez toutefois vous assurer que chaque dalle est parfaitement plate et l'enfoncer légèrement à l'aide d'un maillet. Laissez également un espace de quelques millimètres entre chacune d'elles, que vous remplirez de sable une fois l'ouvrage terminé.

La pose collée

Comme son nom l'indique, la pose collée d'une terrasse consiste à fixer vos dalles en béton ou en pierre à l'aide de mortier. Cette pose ne peut s'effectuer que sur un support maçonné, et doit respecter une inclinaison de 2 %. Cette méthode est longue à réaliser et ne laisse que peu de place à l'erreur, mais elle offre un rendu lisse et propre, et procure une durabilité sans pareille.

 

 

Durabilité d'une terrasse extérieure : comment l'entretenir ?

Protéger votre terrasse en bois

Protéger votre terrasse en bois

Une terrasse en bois, qu'il soit européen ou exotique, nécessite pas mal d'entretien. Tout d'abord, vous devez lui appliquer un traitement juste après la pose pour assurer sa longévité et sa résistance aux intempéries, puis vous devez la nettoyer à grande eau au moins deux fois par an pour la débarrasser des mousses et de la pollution. Utilisez un balai-brosse plutôt qu'un nettoyeur haute pression et des produits chimiques doux, comme du savon noir ou du carbonate de sodium.

Pour que le bois conserve sa couleur, vous pouvez lui appliquer un dégriseur. Il s'agit d'un produit qui aide à enlever la teinte grisâtre due au soleil et aux intempéries qui apparaît avec le temps. Pour améliorer le rendu, il peut être utilisé en tandem avec un saturateur, comme l'acide oxalique, qui aidera à faire remonter les pigments du bois à la surface.

Protéger votre terrasse en dalle béton ou pierre

Protéger votre terrasse en dalle béton ou pierre

Comme nous l'avons dit plus haut, n'utilisez surtout pas de produits chimiques agressifs comme de l'eau de Javel ou de l'ammoniaque sur une terrasse en béton ou en pierre. Ils attaquent le matériau et le dégradent fortement. Privilégiez le bicarbonate de soude ou les cristaux de soude, que vous mélangerez à de l'eau chaude avant de frotter les dalles avec un balai-brosse.

Pour vous débarrasser des mousses et autres lichens, utilisez un produit anti dépôts verts. Ce liquide très concentré s'applique dilué sur votre terrasse par temps sec, en le pulvérisant jusqu'à saturation. Veillez à bien respecter les conseils d'utilisation mentionnés sur l'emballage. Le principe actif doit atteindre les racines des végétaux visés pour fonctionner correctement.

 

 

Comment préparer votre pose de terrasse extérieure ?

L'éclairage

Pour éclairer votre terrasse, vous pouvez utiliser des lampes fonctionnant à l'énergie solaire. Économiques et écologiques, elles ne fonctionneront que si vous bénéficiez d'un ensoleillement adéquat. Alternativement, vous pouvez utiliser des modèles à piles ou installer une ou plusieurs lumières sur la façade de votre logement.

La prise de courant

Vous pouvez tout à fait tirer des câbles électriques tout autour de votre terrasse pour alimenter des prises de courant ou des lampes. Nous vous conseillons pour cela de poser votre terrasse sur plots ou lambourdes, pour les tirer aisément. Pensez toutefois à leur isolation, notamment contre les rongeurs et l'eau, pour éviter tout désagrément.

L'arrivée et évacuation d'eau

Vous pouvez installer une arrivée d'eau sur votre terrasse, de la même manière que vous avez installé vos lignes électriques. L'élaboration d'un réseau de tuyaux demande toutefois bien plus de temps et de connaissances techniques. Par ailleurs, la tuyauterie étant constamment à l'extérieur, vous devez penser à son isolation en cas de fortes chaleurs ou de gel, pour éviter qu'elle n'éclate.

L'emplacement du barbecue

L'emplacement du barbecue

Une terrasse digne de ce nom n'est rien sans un barbecue. Qu'il soit fixe ou mobile, vous devez choisir le meilleur emplacement pour lui. Il doit être dans un espace dégagé, à l'abri du vent, et suffisamment éloigné de vos fenêtres pour que la fumée n'envahisse pas votre domicile ou celui de votre voisin. Vous pouvez lui créer un emplacement dédié, en coulant une petite dalle de béton, pour éviter que des braises n'abîment vos lames de bois ou vos dalles de composite.

Fermé la notice d'information
Livraison à domicile

Livraison à domicile

Le délai de livraison à votre domicile est mentionné sur le Site à titre indicatif et en jours ouvrés. Le magasin vous informera par mail et/ou SMS de la préparation de votre commande et du délai de livraison estimé au moment de la commande.

Fermé la notice d'information
Livraison à domicile

Retrait en magasin 2h

Vous pouvez retirer votre commande en magasin du lundi au samedi, de 10h à 18h00. Les magasins sont fermés entre 12h00 et 14h00 du lundi au samedi ainsi que les jours fériés. Toute commande validée après 16h30 ne pourra être retirée que le matin du jour ouvré suivant.

Fermé la notice d'information
Livraison à domicile

Livraison en magasin

Le délai de livraison au magasin de la commande est mentionné sur le Site à titre indicatif et en jours ouvrés. Le magasin vous informera par mail et/ou SMS de la préparation de votre commande et du délai estimé au moment de la commande. Vous recevrez ensuite par mail et/ou SMS une notification pour vous prévenir que votre commande est prête à être retirée au magasin.