Guide d'Entretien pour Outils de Jardin Thermiques : Comment les Entretenir ?

GUIDE D’ACHAT : Comment entretenir vos outils de jardin à moteur thermique ?

 

SOMMAIRE

Entretien de base de l’outillage de jardin à moteur thermique

Révision des outils et des pièces

Entretien de la tondeuse autoportée

Entretien de la tondeuse à gazon

Entretien de votre tronçonneuse thermique

Entretien d’une fendeuse de bûches à pompe hydraulique

Entretien d’un broyeur de végétaux thermique

Entretien d’une débroussailleuse thermique

Entretien d’un taille-haie thermique

Entretien d’un motoculteur thermique

 

 

Les outils de jardin à moteur thermique sont devenus presque indispensables dans le monde moderne, surtout si vous avez un jardin de taille conséquente. Mais il ne suffit pas de les utiliser prudemment pour les garder longtemps. Il s'agit de les entretenir régulièrement pour conserver leurs performances au fil des ans, et ainsi éviter d'avoir à racheter de nouveaux matériels trop tôt.

  

Entretien de base de l’outillage de jardin à moteur thermique

Les bons réflexes après utilisation

Nettoyer ses outils de motoculture

Après chaque utilisation d'un outil de jardin à moteur thermique, vous devez bien le nettoyer. L'une des principales raisons, à laquelle on ne pense pas souvent, est d'éviter au maximum la propagation de bactéries ou de substances néfastes à vos plantes sur les surfaces de votre outillage.

Vous pouvez tout simplement les frotter avec une brosse ou de la paille de fer, voire utiliser de l'alcool à 90°, pour être certain de ne rien laisser derrière vous. Mais cette étape est également nécessaire pour assurer la longévité de vos outils. Videz et rincez le bac de ramassage, s'il y en a un, retirez la moindre trace de saleté, surtout au niveau des parties mobiles, et vérifiez qu'il n'y a aucune fuite, qu'il s'agisse de carburant ou d'huile. Si vous rincez à l'eau claire, n'oubliez pas d'essuyer toutes les parties métalliques avec un chiffon sec, pour éviter l'apparition de rouille.

Nettoyage régulier

Entretien robot tondeuse

D'autres étapes de nettoyage ne nécessitent pas d'être effectuées après chaque usage, mais assez régulièrement tout de même.

Ainsi, vous devrez aiguiser les lames de vos différents outils au moins deux fois par an, pour vous assurer une coupe parfaite. Placez-les dans un étau pour les affûter plus facilement à l'aide d'une pierre à aiguiser, et n'oubliez pas de les graisser légèrement.

Faites attention à bien nettoyer les filtres à air et les ailettes de refroidissement régulièrement, toutes les 50 heures d'utilisation ou tous les trois mois. Cela évitera d'importer des saletés dans votre moteur et de le faire surchauffer.

De même, prenez bien soin des bougies de vos moteurs. Nettoyez-les avec une brosse métallique spéciale tous les six mois environ, pour en retirer tous les résidus de combustion.

Si des taches de rouille apparaissent, enduisez la pièce incriminée d'huile végétale, puis frottez avec une brosse métallique rigide ou de la laine d'acier. Inspectez vos outils régulièrement, pour éviter la prolifération des piqûres de rouille et leur étendue.

Faites particulièrement attention à votre tondeuse, motoculteur ou débroussailleuse. L'accumulation de terre ou de vieille herbe dans les recoins du carter peut entraîner des trous de rouille sans que vous vous en aperceviez, ou trop tard.

 

Révision des outils et des pièces

Chaque outil de jardinage à moteur a besoin de subir une révision annuelle, pour vérifier que tout fonctionne bien, et changer certaines pièces si besoin. Pour cela, pas besoin de paniquer : tenez-vous-en au calendrier inscrit dans le carnet d'entretien fourni par le constructeur ou votre revendeur.

Hivernage

Lorsque vient l'hiver, il ne s'agit pas de simplement entreposer vos outils de jardin à moteur dans un abri et de les oublier jusqu'au printemps suivant. Il vous faut tout d'abord les nettoyer de fond en comble, chasser la moindre trace de rouille, et aiguiser les lames une dernière fois avant de les enduire d'huile pour éviter toute corrosion. N'oubliez pas de débrancher la bougie d'allumage avant de réaliser ces opérations, pour éviter tout accident malencontreux.

Vérifiez les pièces consommables (bougies, filtre à air, filtre à huile…), et nettoyez-les ou changez-les si besoin. Il vaut mieux réaliser cette étape en fin de saison qu'au début, lorsque vous avez urgemment besoin de vos outils !

De même, vérifiez que toutes les pièces mobiles fonctionnent correctement, et huilez-les avant stockage, pour éviter qu'elles ne salissent. Repérer une pièce à remplacer en hiver vous donnera plus de temps pour chercher le meilleur atelier pour effectuer les réparations.

Hivernage

Enfin, n'oubliez pas de vidanger le moteur, à la fois d'essence mais aussi d'huile. La première, si elle est laissée trop longtemps dans l'engin sans utilisation d'additif, entraîne la formation d'un dépôt qui pourrait encrasser le moteur et ainsi réduire sa durée de vie. Pour la seconde, il vaut mieux la changer avant l'hivernage, pour là encore éviter tout dépôt si elle n'est pas entièrement propre.

Une fois toutes ces étapes effectuées, vous êtes prêt à entreposer vos outils de jardin à moteur thermique. Stockez-les à l'abri des intempéries, dans un lieu sec et pas trop froid. Si les parties mobiles sont correctement graissées, elles ne craindront pas le gel, tant qu'il n'est pas trop fort.

Si vous n'êtes pas certain de la marche à suivre, les techniciens des ateliers Espace Emeraude se feront un plaisir de vous fournir des conseils ainsi que de procéder à un service hivernage de votre outillage.

Vidanger son outillage motorisé

Vidange tondeuse

Nous l'avons vu plus haut, la vidange des moteurs de votre outillage de jardin est une étape essentielle pour l'hivernage. Cette opération doit être effectuée au moins une fois par an, et toujours lorsque le moteur est encore chaud mais pas trop, pour fluidifier l'huile. Assurez-vous toutefois que le réservoir d'essence soit presque vide, et que la bougie soit débranchée.

Le bouchon de vidange devrait se trouver au point le plus bas du carter moteur, ce qui nécessite d’incliner la machine sur son côté. Une fois celui-ci retiré, remettez votre outil dans la bonne position pour faciliter l'écoulement de l'huile, non sans avoir pris la précaution d'utiliser un réceptacle pour récupérer le liquide. N'oubliez pas de porter des gants et des lunettes de protection pour cette opération. Protégez également le sol avec une bâche, surtout si vous effectuez cette opération dans votre garage ou sur votre terrasse.

Une fois le réservoir vide, nettoyez les orifices de vidange et de remplissage, puis rebouchez le premier. Remplissez enfin le réservoir avec de l'huile nouvelle, en patientant quelques minutes, qu'elle se répande bien dans tout le moteur, et atteigne le niveau requis.

Pensez à utiliser un morceau de gaze ou autre tissu fin dans l'entonnoir lorsque vous remplissez le réservoir, pour éviter de laisser pénétrer des impuretés.

Nos huiles motoculture

Lubrifier les pièces

Lubrifiant WD40

N'oubliez pas de lubrifier régulièrement les parties mobiles de vos engins, qu'il s'agisse de ressorts ou de chaînes. Cela évitera qu'elles se grippent, et donc augmentera la vie de vos outils de jardin thermiques. Lors de l'hivernage, pensez à les lubrifier généreusement, pour éviter l'avancée de la rouille lors de la saison froide.

Le lubrifiant au téflon, aussi appelé lubrifiant sec, est le plus courant chez les particuliers. Très polyvalent, il peut être utilisé aussi bien sur les outils de jardin que sur un vélo ou les joints d'une porte. Il protège efficacement de la rouille et de l'humidité.

Pour des résultats plus probants, vous pouvez utiliser un lubrifiant au graphite. Son taux de pénétration élevé rend son application aisée et permet de dégripper très facilement toute partie mobile.

Enfin, le lubrifiant au silicone, tel que le WD-40, est le plus efficace pour lutter contre l'humidité ambiante. Particulièrement hydrophobe, il sera parfait pour éviter la rouille durant l'hiver.

Bien entreposer ses outils

Une fois les outils consciencieusement nettoyés et vidangés, il vous faut les entreposer dans un endroit sec et à l'abri des intempéries, comme un abri de jardin, un garage ou une cave. Le gel ne devrait pas poser de problème, tant que les parties métalliques et mobiles sont correctement lubrifiées.

Confier l’entretien de son outillage motorisé à un professionnel

Atelier entretien motocculture

Si vous ne souhaitez pas vous encombrer de l'entretien de vos outils de jardin à moteur thermique, vous pouvez toujours faire appel à un professionnel pour le réaliser, comme les techniciens des ateliers Espace Emeraude.

Parmi les avantages, vous aurez l'assurance d'un suivi correct de vos engins, de pièces détachées toujours disponibles et parfois même d'une garantie étendue !

Un professionnel peut également vous proposer des forfaits comprenant les points essentiels à la bonne tenue des outils de motoculture, de la vidange à l'affûtage des lames, en passant par le contrôle de la transmission ou la vérification des pneus.

 

Entretien de la tondeuse autoportée

Leve autoportee

Remplacer ou nettoyer le filtre à air

Un filtre à air encrassé peut entraîner de nombreux problèmes pour votre tondeuse autoportée, comme un démarrage difficile, une perte de puissance ou encore une surconsommation de carburant. Il est donc essentiel de le nettoyer toutes les 25 heures d'utilisation environ, et de le remplacer à la fin de la saison, surtout en cas d'utilisation intense.

Changer les bougies d’allumage

Avant de remiser votre tondeuse pour l'hiver, vérifiez s'il est nécessaire de remplacer la bougie d'allumage de votre tondeuse. Cela vous assurera un meilleur démarrage et une meilleure consommation de carburant.

Il vous suffit de dévisser l'ancienne, puis de la remplacer par une nouvelle, en faisant bien attention à ce que l'espace entre les électrodes soit bien ajusté.

Dessous autoportee

Vérifier la courroie

La courroie de transmission est un élément essentiel de tout engin à moteur. Il n'y a toutefois pas d'entretien particulier à réaliser, si ce n'est vérifier son usure et sa tension. Si besoin, elles ne coûtent pas cher et leur remplacement nécessite simplement un peu d'huile de coude.

Ajuster le niveau d’huile

Comme pour une voiture, vous devez vérifier régulièrement le niveau d'huile du moteur de votre tondeuse autoportée, et en rajouter si besoin. La vidange sera nécessaire à la fin de la saison, comme mentionné plus haut.

 

Entretien de la tondeuse à gazon

Tondeuse à gazon

Nettoyer le carter

Après chaque utilisation, il est absolument nécessaire de nettoyer en profondeur le carter de coupe de votre tondeuse à gazon, pour éviter une usure prématurée et l'apparition de rouille. Pour ce faire, débranchez la bougie et tournez l'engin sur son côté. Vous pouvez ensuite rincer le carter à l'aide d'un tuyau d'arrosage, ou y aller à la main, avec une brosse et une éponge.

Vider et nettoyer le bac de ramassage

Comme pour le carter, le bac de ramassage doit être vidé et nettoyé après chaque usage. Ce n'est pas tant pour éviter l'usure cette fois-ci, mais plutôt pour empêcher la prolifération de bactéries et organismes nuisibles à vos plantes. Le processus de nettoyage est le même que précédemment.

Affûtage de la lame

Si vous pensez pouvoir le faire vous-même, vous pouvez vous occuper de l'affûtage des lames de votre tondeuse. Cette tâche, à effectuer au moins une fois par an, n'est pas si compliquée que cela. Il vous suffit de les retirer à l'aide d'une clé à douille, de les placer dans un étau, puis d'utiliser une pierre à aiguiser ou une lime plate à un angle de 45 degrés.

Changer le filtre à air

Filtre a air et bougie

À la fin de chaque saison, le filtre à air de votre tondeuse à gazon devra être remplacé, même si vous l'avez nettoyé régulièrement. La procédure est la même que précédemment : enlevez l'ancien filtre, nettoyez les connexions puis installez le nouveau.

Remplacer la bougie

Comme pour la tondeuse autoportée, il est nécessaire de vérifier l'état de la bougie de votre tondeuse à gazon thermique au moins une fois tous les six mois, afin de garantir un allumage efficace du moteur. S'il n'est plus possible de la nettoyer correctement, il vous faudra la changer. La procédure est la même que plus haut.

 

Entretien de votre tronçonneuse thermique

Tronconneuse

Contrôler le frein de la chaîne

Le frein de chaîne d'une tronçonneuse thermique bloque ladite chaîne lorsque le protège-main avant n'est pas enclenché, ce qui l'empêche de tourner en continu lorsque le moteur est allumé, et l'arrête automatiquement en cas de rebond. Vérifiez qu'il fonctionne bien avant chaque utilisation, afin d'éviter tout accident.

Nettoyer les réservoirs

La plupart des tronçonneuses thermiques sont équipées d'un moteur à deux temps, ce qui signifie qu'elles n'ont qu'un seul réservoir pour l'huile et l'essence. Il est nécessaire de le vidanger au moins une fois par an, généralement en fin de saison, pour éviter l'accumulation d'impuretés. Celles-ci pourraient percer le filtre du carburateur et l'encrasser, générant des problèmes d'allumage et de performances.

Graisser la chaîne

Avant chaque utilisation, vérifiez le niveau du réservoir d'huile pour chaîne. Il doit être correctement rempli. Pour vérifier si la chaîne est bien huilée, faites-la tourner une ou deux fois au-dessus d'une pièce de carton. Si c'est le cas, elle devrait y laisser une traînée d'huile. Le guide doit également être correctement lubrifié.

Vérifier la tension et l’affûtage de la chaîne

Encore une fois, la tension de la chaîne est une vérification à réaliser absolument avant chaque utilisation de votre tronçonneuse thermique. Elle ne doit pas être trop tendue, ni pas assez. En la tirant au milieu du guide, elle ne doit pas laisser apparaître plus de trois dents. Le réglage de la tension se réalise à la base du guide. Vous devez desserrer les deux écrous avant de visser ou dévisser la vis.

Une chaîne bien aiguisée vous fera économiser du temps, du carburant et de l'énergie. Lorsque la chaîne vous semble quelque peu émoussée, munissez vous d'une lime de taille adaptée et effectuez un affûtage minutieux de chaque dent de la chaîne.

Nos outils d'affûtage de chaîne

Tronconneuse entretien demontage

Retourner le guide chaîne

Le guide chaîne doit être nettoyé après chaque utilisation. Pour ce faire, vous devez détendre la chaîne, puis souffler dans la gorge du guide à l'aide d'un compresseur, afin d'en enlever toutes les impuretés.

Remplacer les bougies

Comme pour tout autre outil de jardin à moteur, la bougie de votre tronçonneuse thermique doit être nettoyée tous les six mois et remplacée dès qu'elle montre des signes de fatigue, afin d’éviter les problèmes de démarrage. Lors de cette opération, vérifiez que le moteur soit bien à froid et que les électrodes soient à la bonne distance.

Nettoyer ou changer les filtres

Le filtre à air, comme pour votre tondeuse, doit être nettoyé à l'aide d'une soufflette toutes les 25 heures d'utilisation environ. Il en va de même pour le filtre à carburant, qui empêche les impuretés d'atteindre le carburateur.

 

Entretien d’une fendeuse de bûches à pompe hydraulique

Fendeuse de buches

Inspecter les conduits

Les conduits hydrauliques d'une fendeuse à bois fournissent la majorité de l'effort nécessaire à l'outil pour fonctionner correctement, subissant une pression pouvant atteindre plusieurs tonnes par centimètre carré. Il est donc essentiel de les inspecter régulièrement afin de détecter la moindre fuite. Si c'est le cas, remplacez le tuyau incriminé immédiatement, et faites attention à ce que le niveau de liquide soit suffisant.

Changer l’huile hydraulique

La fendeuse à bois hydraulique fonctionne non à l'eau, mais grâce à une huile spéciale. Celle-ci ne doit pas être contaminée par de l'eau justement, sous peine d'influencer négativement les performances de votre outil. Jetez régulièrement un coup d'œil dans le réservoir. Si vous apercevez une couche d'eau à la surface de l'huile, vidangez le réservoir.

Nettoyer le carburateur

Comme pour tout outil de jardin à moteur thermique, vous devez vous assurer que le filtre à essence et le carburateur sont vierges de toute impureté, pour conserver leurs performances. Une vidange annuelle peut aider à résoudre ce problème.

 

Entretien d’un broyeur de végétaux thermique

Broyeur de vegetaux

Vérifier le système de coupe

Après chaque utilisation de votre broyeur de végétaux thermique, vous devez retirer tous les résidus verts du mécanisme, y compris des lames. Vous pouvez en profiter pour vérifier l'affûtage desdites lames, leur état général ainsi que leur serrage adéquat.

Une fois par an, à la fin de la saison, vous devriez laisser un professionnel réaliser une révision complète du jeu de lames. Il s'assurera de leur état général, de leur jeu, de leur graissage, etc.

Nettoyer ou changer le filtre

Comme pour tous les autres outils de jardin à moteur thermique, les filtres à air et à carburant sont à nettoyer régulièrement, et à changer à la fin de chaque saison, afin de bénéficier des meilleures performances et d'une plus grande durée de vie.

Faire le niveau d’huile

Après chaque utilisation de votre broyeur de végétaux, vérifiez que le niveau d'huile est correct, et rajoutez-en si nécessaire. La vidange, elle, doit se faire toutes les 10 à 20 heures d'utilisation.

 

Entretien d’une débroussailleuse thermique

Debroussailleuse

Vidanger et nettoyer l’outil

Avant de remiser votre débroussailleuse thermique pour l'hiver, il vous faut la vidanger et en nettoyer le réservoir, et ne pas oublier le réservoir d'huile pour les moteurs à 4 temps. La vidange est relativement simple. Pour le carburant, laisser l'outil tourner jusqu'à ce qu'il s'arrête de lui-même. Cela vous assurera que l'intégralité du moteur est vide d'essence. Quant à l'huile, il vous suffit d'ouvrir la bonde de vidange et de la laisser couler. Pour nettoyer les réservoirs, nous vous conseillons de suivre les conseils du fabricant.

Nettoyer le carburateur

Le nettoyage du carburateur devrait être une opération exceptionnelle, surtout sur un modèle à 4 temps. Elle ne devrait être effectuée qu'en cas de perte de puissance du moteur, et laissée aux soins d'un technicien professionnel, surtout si l'outil est encore sous garantie.

Nettoyer ou changer les bougies

La bougie d'allumage de votre débroussailleuse thermique doit être nettoyée régulièrement, environ toutes les 20 heures d'utilisation. Pensez également à bien vérifier l'écartement des électrodes, pour faciliter le démarrage.

Fil debroussailleuse

Nettoyer ou remplacer les filtres

Comme pour tous les autres outils de jardin à moteur thermique, les filtres à air et à carburant de votre débroussailleuse thermique sont à nettoyer régulièrement, et à changer à la fin de chaque saison. Cela vous permettra de bénéficier des meilleures performances et d'une plus grande durée de vie.

Vérifier le système de coupe

Enfin, le système de coupe doit être inspecté avant chaque usage. Qu'il s'agisse d'un fil ou d'une lame, il doit être remplacé immédiatement s'il est endommagé. Pour les lames, vérifiez qu'elles soient correctement affûtées, pour obtenir des performances adéquates.

 Nos fils et lames de débroussailleuse

Entretien d’un taille-haie thermique

Elagueuse

Changer les bougies

La bougie est un élément essentiel de tout moteur thermique. Assurez-vous régulièrement que celle de votre taille-haie est propre, afin d'obtenir les meilleures performances possibles, et un bon démarrage de l'outil.

Remplacer le filtre

Vérifiez régulièrement que le filtre à air ne soit pas obstrué par des débris ou de la poussière, et nettoyez-le si c'est le cas. À la fin de la saison, il peut être intéressant de le changer entièrement, surtout en cas d'utilisation intensive.

Changer la crépine du filtre

La crépine d'aspiration du réservoir à carburant joue un rôle essentiel : elle empêche les impuretés d'entrer dans le moteur. Vous ne pouvez malheureusement pas la vérifier sans avoir à démonter entièrement le moteur. Nous vous conseillons alors de la faire changer par un professionnel une fois par an, idéalement à la fin de la saison.

Nettoyer le réservoir à carburant

Pensez à nettoyer le réservoir de carburant de votre taille-haie thermique au moins deux fois par an, et surtout à la fin de la saison. Cela évitera l'accumulation d'un dépôt au fond, qui heurtera les performances de votre outil et réduira sa durée de vie à la longue.

Affûter la lame

Un taille-haie sans lames affûtées ne fonctionnera pas au maximum de ses capacités. Vous devez donc vous assurer qu'elles ne soient jamais émoussées. Si c'est le cas, munissez-vous simplement d'une lime plate ou d'une pierre à aiguiser, et limez chaque dent selon un angle de 45°, de chaque côté. Assurez-vous tout d'abord que la bougie est bien débranchée, pour éviter tout allumage intempestif.

 

Entretien d’un motoculteur thermique

Motoculteur

Ajuster la pression des roues

Comme pour une voiture, la pression des pneus sur un motoculteur thermique est essentielle à son bon fonctionnement. Vérifiez-la régulièrement et ajustez-la selon les directives du constructeur si besoin.

Vérifier la courroie et la transmission

La courroie de transmission est un élément essentiel de tout motoculteur thermique, et pourtant elle ne nécessite pas plus d'entretien qu'une vérification visuelle de son usure. Si celle-ci est trop avancée ou si vous voyez des fissures à la surface, il est temps de la changer.

Nettoyer le carter

Bien évidemment, l'intérieur et l'extérieur du carter de protection doivent être nettoyés après chaque utilisation, pour éviter la corrosion et la prolifération de bactéries ou d'organismes malveillants. Après avoir débranché la bougie, retournez l'engin et retirez consciencieusement tout débris végétal et tout résidu de terre à l'aide d'un jet d'eau ou d'un outil en bois, pour ne pas laisser de rayures.

Nettoyer ou remplacer filtre et bougie

Kit entretien briggs

Comme pour tout autre outil de jardin à moteur thermique, les filtres et la bougie de votre motoculteur thermique doivent être nettoyés régulièrement, au moins deux fois par an. S'ils sont trop usés, n'hésitez pas à les remplacer immédiatement, sous peine de voir plonger les performances de votre engin.

Changer les huiles

Comme pour votre voiture, le moteur de votre motoculteur thermique doit être vidangé au moins une fois par an, le réservoir à huile nettoyé et le liquide changé. Vous pouvez soit réaliser cette étape vous-même, soit faire appel à un spécialiste.

 

Nos produits et outils d'entretien motoculture

 

Ces guides peuvent aussi vous intéresser :

Guide d'achat tracteur tondeuse
Quel tracteur tondeuse choisir ?

Guide d'achat tondeuse à gazon
Quelle tondeuse à gazon choisir ?

Guide d'installation robot tondeuse
Installer un robot de tonte en 5 étapes

Fermé la notice d'information
Livraison à domicile

Livraison à domicile

Le délai de livraison à votre domicile est mentionné sur le Site à titre indicatif et en jours ouvrés. Le magasin vous informera par mail et/ou SMS de la préparation de votre commande et du délai de livraison estimé au moment de la commande.

Fermé la notice d'information
Livraison à domicile

Retrait en magasin 2h

Vous pouvez retirer votre commande en magasin du lundi au samedi, de 10h à 18h00. Les magasins sont fermés entre 12h00 et 14h00 du lundi au samedi ainsi que les jours fériés. Toute commande validée après 16h30 ne pourra être retirée que le matin du jour ouvré suivant.

Fermé la notice d'information
Livraison à domicile

Livraison en magasin

Le délai de livraison au magasin de la commande est mentionné sur le Site à titre indicatif et en jours ouvrés. Le magasin vous informera par mail et/ou SMS de la préparation de votre commande et du délai estimé au moment de la commande. Vous recevrez ensuite par mail et/ou SMS une notification pour vous prévenir que votre commande est prête à être retirée au magasin.