Quel type de système d'arrosage choisir ?

Vous êtes régulièrement loin de chez vous ou vous n'avez pas suffisamment de temps à consacrer à l'arrosage de votre jardin ou potager ? Heureusement pour vous, il existe aujourd'hui une multitude de systèmes d'arrosage adaptés à toutes les situations, qu'il s'agisse d'un goutte à goutte ou d'un réseau enterré. Grâce à notre guide, découvrez le système d'arrosage qui vous conviendra.

Système d'arrosage : Les différents systèmes d'arrosage

L'arrosage de surface

Lorsqu'on parle d'arrosage de surface, on ne peut pas passer outre le bon vieil arrosage manuel. Que vous utilisiez un arrosoir tout simple (pour les bacs et petits massifs) ou un tuyau équipé d'un pistolet ou d'une lance (pour une pelouse notamment ou les grands massifs), il s'agit encore de la manière la plus courante de s'occuper d'une petite surface.

Pour les plus grandes surfaces, telles qu'une pelouse faisant jusqu'à 500 m², vous pouvez vous aider d'un arroseur canon sur pic ou d'un système oscillant. Il vous suffit de les placer au milieu de votre jardin et de les brancher à un tuyau, puis d'ouvrir le robinet et laisser faire autant de temps que nécessaire. Vous pouvez également installer un programmateur pour régler l'arrosage à la minute près. Ce type d'arrosage permet d'être plus efficace en maîtrisant sa consommation d'eau.

Nos systèmes d'arrosage de surface

L'arrosage goutte à goutte

Pour arroser des plantes avec précision, des massifs, un potager, dans une serre, ou encore les plantes en pot de votre terrasse, rien ne vaut le goutte à goutte. Pour le mettre en place, vous devrez tirer des tuyaux jusqu'aux végétaux en question, puis installer des goutteurs à la base de chacun d'eux, un arroseur brumisateur ou un tuyau poreux.

Aussi appelé micro-irrigation, le système d'arrosage goutte à goutte est idéal pour les plantes fragiles et permet de réaliser de substantielles économies en eau tout en apportant les ressources hydriques nécessaires à la croissance de vos chers végétaux. Il est également fortement conseillé si vous habitez dans une région sèche, puisque vous pourrez ainsi irriguer votre jardin même en période de restrictions.

Nos systèmes d'arrosage goutte à goutte

L'arrosage enterré

Pour les plus grands jardins composés de nombreux massifs, un système d'arrosage enterré est fortement recommandé. Vous devrez alors dessiner un plan précis d'installation qui vous permettra d'optimiser les tranchées et l'utilisation du matériel. Il vous faudra creuser des tranchées à travers votre terrain pour y placer les tuyaux d'alimentation, tout en vérifiant que la pression du réseau est suffisante en tout point et choisissant les bonnes sorties d'eau en fonction de la localisation (pelouse, massif, potager…).

Une fois votre système d'arrosage enterré installé et fonctionnel, vous n'aurez plus à vous soucier de l'irrigation de votre jardin. Un simple tour de poignet avec le robinet ou réglage du programmateur, et tout s'enclenchera automatiquement !

Nos systèmes d'arrosage enterré

Choisir son système d'arrosage selon les utilisations

Système d'arrosage pour pelouse

Tout dépend de la taille de votre pelouse, mais le meilleur moyen de l'arroser uniformément est d'utiliser un arroseur rotatif sur pic ou oscillant. Ces derniers permettent de couvrir une large surface tout en répartissant l'eau équitablement. Par ailleurs, le premier est particulièrement intéressant pour les petites surfaces. Il vous suffit de l'installer à un coin de votre pelouse, de régler l'angle d'arrosage et la pression, puis de laisser faire.

Système d'arrosage pour potager

L'idéal pour un potager est un kit d'arrosage au goutte à goutte. Très précis et économique, il vous permettra d'irriguer vos légumes petit à petit, mais continuellement, et de leur assurer ainsi une bonne croissance. Si vous n'avez pas la possibilité de le brancher directement sur un tuyau, certains modèles sont équipés d'une pompe : vous pouvez ainsi les brancher à n'importe quel réservoir d'eau, qu'il s'agisse d'un simple bidon ou d'un récupérateur d'eaux de pluie. Autre solution, vous pouvez installer un tuyau poreux, surtout si vos lignes de culture sont serrées. Comme son nom l'indique, il est percé de milliers de micro-trous sur toute la longueur, laissant suinter en permanence l'eau qui y circule.

Système d'arrosage pour plantes et arbres du jardin

Le système idéal pour les plantes et arbres de votre jardin dépend des végétaux présents. S'il s'agit de plates-bandes de fleurs fragiles, le tuyau poreux est une bonne solution, tout comme les micro-asperseurs (voir plus bas). Pour les massifs plus solides, des tuyaux avec goutteurs intégrés sont tout indiqués pour les arroser sans vous fatiguer. Vous pouvez les coupler avec un arroseur oscillant en cas de temps particulièrement sec, pour éviter que les feuilles ne brûlent au soleil.

Système d'arrosage pour plantes en pot

Vous pouvez irriguer vous-même vos plantes en pot avec un simple arroseur à main, surtout si elles ne sont là que pour agrémenter une terrasse ou si elles sont rapprochées, mais il peut arriver que vous les oubliiez, ou que vous partiez en vacances pour un temps assez long. Vous avez alors tout intérêt à les équiper d'un système de goutte à goutte qui vous facilitera grandement la vie, surtout s'il est équipé d'un programmateur.

Système d'arrosage pour une serre

Votre serre, comme votre potager, bénéficiera grandement d'un système de goutte à goutte. Si vous n'y avez pas intégré de robinet, vous pourrez installer un réservoir extérieur, qui récupérera les eaux de pluie. Autre alternative, vous pouvez utiliser des brumisateurs et ce qu'on appelle des micro-asperseurs. Il s'agit de tout petits arroseurs statiques délivrant l'eau directement au pied des plantes en pluie fine, sans abîmer les feuilles ou les fleurs. Enfin le tuyau poreux est également indiqué.

Arrosage de petite surface : Quelles solutions ?

Vous avez plusieurs solutions à votre disposition si vous n'avez qu'une toute petite surface à arroser. L'arrosoir manuel ou le tuyau équipé d'un pistolet semblent évidents, mais d'autres outils peuvent vous être utiles. Vous pouvez ainsi investir dans un arrosoir statique qui pulvérisera l'eau en arc de cercle. Positionnez-le dans un coin de votre jardin et observez-le irriguer l'intégralité de votre terrain une fois branché à un tuyau d'alimentation.

L'arrosage automatique est également adapté. Les systèmes d'arrosage automatique permettent de contrôler avec précision la quantité d'eau distribuée à chaque zone du jardin, ce qui est particulièrement utile dans un petit espace où chaque goutte compte. Les programmes d'arrosage peuvent être personnalisés en fonction des besoins spécifiques de votre jardin, que ce soit en termes de fréquence d'arrosage, de durée ou de type d'arroseurs utilisés.

Puiser son eau d'arrosage

Afin d'économiser l'eau du réseau public, et si vous avez un puits sur votre terrain, vous pouvez installer un système d'irrigation totalement autonome. Vous avez pour cela le choix entre installer une pompe immergée ou un surpresseur.

Pompe immergée ou surpresseur ?

Comme son nom l'indique, la pompe immergée s'installe au contact direct de la nappe phréatique, au fond d'un puisard. Elle permet d'aller chercher de l'eau à grande profondeur, au-delà de 7 mètres. Elle est très pratique pour vous si vous n'avez pas de puits déjà foré ou aucune installation pour pomper directement depuis la nappe.

Faites toutefois attention à la protéger contre le manque d'eau, surtout si elle doit fonctionner en continu pendant une longue période. Pensez donc à installer une prise de sécurité qui coupera automatiquement le courant dans ce cas, empêchant votre pompe de tourner à vide et donc de s'abîmer.

Nos pompes immergées

Si votre eau est située à moins de 7 mètres de profondeur ou si vous avez un grand récupérateur d'eaux de pluie, vous pouvez utiliser une pompe surpresseur. Comme son nom l'indique, elle pompe l'eau de votre puits et l'injecte dans votre réseau d'arrosage sous pression. C'est particulièrement utile si votre système couvre une grande surface, afin d'atteindre les moindres recoins de votre terrain.

Nos pompes surpresseurs

Quelle installation pour puiser l'eau avec une pompe ?

Prenons le cas où votre pompe ne sera utilisée que pour l'arrosage de votre jardin. La hauteur de refoulement à prendre en compte ne sera alors que du niveau de l'eau à la surface. Vous devrez par ailleurs prendre en considération des pertes en charge importantes, étant donné qu'un réseau d'irrigation de jardin peut être étendu et les tuyaux présenter un diamètre réduit pour ne pas encombrer. Au final, un modèle avec une hauteur manométrique totale de 3 bars et un débit de 2 à 3 m³/h sera suffisant pour un terrain allant jusqu'à 1 000 m². Au-delà, le débit devra être plus élevé.

Notre guide complet : choisir et installer une pompe à eau

Comment économiser votre eau d'arrosage ?

Le récupérateur d'eaux de pluie

Première méthode pour économiser l'eau du réseau tout en arrosant votre jardin : récupérer les eaux de pluie. Pour cela, il vous suffit d'installer une cuve (pouvant aller de 200 à plus de 1 500 l) au-dessous d'une gouttière, qu'elle soit sur votre maison, votre serre ou votre abri de jardin. Branchez-y une pompe équipée d'un filtre et vous aurez une source d'irrigation gratuite et presque infinie. Il faut bien évidemment que le climat de votre région s'y prête.

Nos récupérateurs d'eaux de pluie

Les solutions simples à mettre en place pour économiser l'eau d'arrosage

Outre le récupérateur d'eaux de pluie, vous pouvez mettre en œuvre quelques solutions simples, telles que :

  • Suivre la météo : bien que le bulletin météo ne soit pas fiable à 100 %, il vous aidera à déterminer si vous avez vraiment besoin d'arroser votre jardin ou votre potager telle ou telle semaine, et avec quelle quantité d'eau.
 
  • Le paillage : en recouvrant la terre autour de vos plants de paille ou de copeaux de bois, vous réduisez les pertes d'eau dues à l'évaporation naturelle. Vous pouvez ainsi économiser jusqu'à 40 % de consommation d'eau.
 
  • Le binage : le simple fait de retourner la couche superficielle de terre autour de vos plants la rend plus perméable et augmente l'efficacité de l'arrosage.
 
  • Creuser des sillons entre les lignes de votre potager ou des cuvettes autour de vos arbres. Cela permettra à la terre de retenir plus longtemps l'eau d'arrosage, irriguant ainsi plus longuement vos végétaux.

Quand arroser pour être efficace ?

Pour que votre arrosage soit encore plus efficace, vous pouvez également suivre ces simples conseils sur les bonnes périodes d'irrigation. Ainsi, il est plutôt indiqué d'arroser vos plantes en tout début de journée, lorsque la température est assez basse. L'eau aura ainsi le temps d'imprégner les feuilles et d'atteindre les racines. En pleine journée, elle s'évaporera trop vite et le feuillage risque de brûler sous l'effet du soleil. De même, l'arrosage en fin de journée est déconseillé. En effet, le feuillage a de fortes chances de rester humide toute la nuit, ce qui peut attirer maladies et parasites.

Système d'arrosage : Les différentes marques

Système d'arrosage Gardena

L'un des leaders européens du jardinage, Gardena, propose une gamme complète de matériel haut de gamme destiné à l'irrigation des jardins. Du tuyau souple à la centrale d'irrigation permettant de filtrer l'eau et de contrôler la pression de votre réseau, en passant par les goutteurs auto-régulants, tout y est. Mention spéciale à l'arroseur canon monté sur un traîneau lesté, vous permettant de le poser partout, même sur une terrasse, sans faire de trou dans votre précieuse pelouse.

Nos systèmes d'arrosage GARDENA

Système d'arrosage Raco Expert

Marque d'outillage principalement dédiée aux professionnels en tout genre, Raco Expert dispose d'une gamme de pièces d'arrosage destinées aux particuliers. Et quels que soient vos besoins en matériels, tout est présent : de l'arroseur micro-jet au canon professionnel en laiton, en passant par l'arroseur oscillant 18 trous d'une portée de 20 mètres.

Nos systèmes d'arrosage RACO Expert

Les dernières innovations des marques de tuyaux

Le tuyau Yoyo de Fitt

Mis au point par la marque italienne Fitt, le tuyau Yoyo est la dernière innovation destinée à l'arrosage des petites et moyennes surfaces, et à ceux qui n'ont pas beaucoup de place pour ranger leur matériel. Son fonctionnement est simple : d'une longueur initiale comprise entre 10 et 30 m en fonction du modèle choisi, le tuyau Yoyo s'allonge lorsque vous le remplissez d'eau sous pression. Il peut doubler de longueur si vous montez à 3 bars. Inversement, il se rétracte automatiquement lorsque vous arrêtez de l'utiliser. Par ailleurs, il est équipé de raccords Aquastop, qui arrêtent le flux d'eau en cas de détachement inopiné de l'embout.

Le système NTS

Autre innovation récente dans le monde de l'arrosage, le NTS, pour système anti-torsion. Il s'agit d'une couche spéciale ajoutée à l'intérieur du tuyau permettant d'éviter les nœuds, pincements et autres désagréments qui empêchent la bonne circulation de l'eau et peuvent entraîner une usure prématurée. La plupart des tuyaux de bonne qualité en sont désormais équipés.

Le système GARDENA Flex

Le tuyau FLEX GARDENA, équipé de la bande PowerGrip, offre une connexion optimale entre le tuyau et les accessoires du système d'arrosage GARDENA. Sa structure renforcée avec des fils de carbone tissés assure une flexibilité et une résistance à la pression accrues.

Nos expertises et conseils

  • Quelle pompe à eau choisir en fonction de vos besoins ?
    Guide d'achat pompes à eau

    Quelle pompe à eau choisir ?

    Voir
  • Comment choisir et installer un collecteur d'eau de pluie ?
    Guide d'achat récupérateur d'eau

    Bien choisir et installer un collecteur d'eau de pluie

    Voir
  • L'oya, la solution idéale pour gérer votre arrosage pendant les vacances !
    L'Oya : Révolutionnez votre Arrosage

    Découvrez cette méthode écologique et efficace !

    Voir la vidéo
    icon
  • Comment économiser 50 % d'eau dans votre jardin ?
    Comment économiser 50 % d'eau dans votre jardin ?
    Voir la vidéo
    icon